GE - Une photo par jour

Max Jacot



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

Mai 2010

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1441_g2.jpg

31.05.2010 - eurovision - DEUIL ENCORE

pour la mort de la musique

[trajet des musiques violeuses dans des millions de corps obéissants]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1440_g2.jpg

30.05.2010 - DEUIL ENCORE

le visage enfoui dans les herbes
deuil pour les enfants aux âmes trafiquées par les images et les musiques mensongères

[eurovision - trajet des images violeuses dans des millions de corps obéissants]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1439_g2.jpg

29.05.2010 - dans la nuit de ma maison je ne peux que porter le deuil

repas avec des amis dans un restaurant de quartier
puis montée dans l'appartement d'un des compères

moi qui n'ai plus été forcé de faire face à un écran allumé de télévision depuis des années
me retrouve cul par terre à regarder "eurovision"

je m'accroche un moment par amitié et contemple

le défilé interminable des musiques dont je n'arrive pas à repérer les différences
mises bout à bout par tranches de 10 secondes, ça fait comme une seule chanson
mêmes sonorités, mêmes harmonies, mêmes voix artificiellement émotionnées

la réalisation d'un goût rosâtre et vomitif
à coups d'effets et de trucages
pour donner l'impression "divine" d'être dans une salle longue comme 50 terrains de football

visages aux sourires faux
faux sentimentaux - faux punks - faux durs
faux musiciens
parodies de corps sexys

puis le comptage interminable des points
avec des gourdes tendant leurs gros seins à la caméra
et prononçant le fatidique
"twelve points for?"
et là, selon un scénario appris par coeur, à prétention de suspense
sans la moindre vie sur le visage
trois secondes d'arrêt figé inexpressif
avant l'énoncé du pays bénéficiaire
« GERMANY »

à côté de moi, un type hurle à chaque point gagné par son pays
mon oreille explose à chaque coup
et mon âme se liquéfie de douleur
à l'idée des millions de téléspectateurs bavant devant leurs écrans

en ayant terminé avec la bière offerte par l'ami
elle qui m'a pour l'instant permis de survivre
je m'en vais
et pleure dans la rue

dans la nuit de ma maison
je ne peux que porter le deuil
d'une humanité qui pourrait avoir un sens ou une âme

[trajet des images violeuses dans des millions de corps obéissants]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1438_g2.jpg

28.05.2010 - le chauffeur de Cadillac, semble-t-il?

le trajet d'une image entrant dans mon corps par un matin de mai 2010
ça c'est une chose à dire !
son cheminement entre le beau, le faux, le chatouillement intérieur?
la colère, ou le merci à l'auteur, le rire?

ICI:
fleur est-elle égale à beauté ?
moi, j'y vois jeu - est-elle un déguisement de gamine ?
est-elle le chapeau du monsieur ?
qui pourrait être chauffeur de Cadillac, semble-t-il?
et la ville ? comment ose-t-on la faire si petite ?
Ah ! l'insolente !

merci

[25 mai 2010 - citation Elise Grandjean - 13h14]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1437_g2.jpg

27.05.2010 - mais la fuite est si douce?

la somme infinie de tous ces petits bonheurs google-earthiens
confortables et satisfaits, excessivement nets et saturés

se soustrait de la force de vie disponible dans l'humanité
celle qui affronte le réel, la douleur, la violence et la mort

mais la fuite est si douce?

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1436_g2.jpg

26.05.2010 - le bonheur dans la mièvrerie

j'avais préféré "Le bonheur dans le crime"
lu dans ma jeunesse
ou "Le devoir de violence" de Iambo Ouologuem
ou "La littérature et le mal"
tous relus de nombreuses fois

et je me tiens sans faillir à mes amours d'antan

mais qui donc désire encore autre chose que
toujours plus de technologie ?
la technologie étant l'ultime mièvrerie
la dernière fuite devant le réel

avant l'effacement pur et simple? pfuitt !!!

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1435_g2.jpg

25.05.2010 - nord

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1434_g2.jpg

24.05.2010 - fuir devant le réel?

fuir devant le réel avec
le cheval ami de l'homme - le cygne sublimement élégant
l'avion si rapide et si bon marché par easyjet
l'ours pelucheux - le chaton douceâtre - le chien affectueux
le 4x4 martelant les fantasmes de puissance de son maître

mais la fuite est si douce?

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1433_g2.jpg

23.05.2010 - ah? si seulement tu marchais au delà des limites de ton confort ?

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1432_g2.jpg

22.05.2010 - un balcon face aux Alpes

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1431_g2.jpg

21.05.2010 - un Ben Laden de la vidéo ?

tout le monde va admirer les peintures de Vincent V.G
j'ai vu des queues de centaines de mètres dès le matin à Amsterdam
et pourtant, Vincent fut un terroriste de la matière et de la couleur

aujourd'hui il serait
un Ben Laden de la vidéo
un Rom répugnant dessinant à la craie sur vos trottoirs que vous aimeriez si propres
un adolescent collant sur vos murs si précieux des affiches sauvages
un personnage trop bruyant déclamant ses incivilités théâtrales à vos oreilles trop sensibles

mais Monsieur Van Gogh fut anobli par l'hystérie médiatique, par la messe touristique, par la reconnaissance du marché

la plupart de ceux qui vont lui faire leur révérence posthume
haïssent tous les vincents d'aujourd'hui
les crayeurs, les sprayeurs, les sauvages afficheurs, les bruyants, les mutileurs de propre oreille
et exigeraient volontiers de les enfermer, de les kärchériser, de les bourrer de pillules, de les empêcher d'agir et de déranger? bref ? de les tuer

en attendant que l'un d'eux, reconnu posthumement par le marché, voie depuis l'enfer ses oeuvres achetées à prix d'or par les snobs et les banquiers
alors l'hystérie messianique médiatique pourra à nouveau prendre son essor majestueux pendant qu'on castrera les prochains vincents

aujourd'hui, Monsieur Van Gogh n'est plus rien qu'un support publicitaire du mensonge
je n'irai jamais au musée V.G.

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1430_g2.jpg

20.05.2010 - alors le réel tombe dans le beau

quand quelque chose est créé
c'est le réel qui est regardé autrement
la pensée est appelée à réagir à ce réel différent

puis, quand la pensée s'est habituée
aidée par la reconnaissance collective
facilitée par la répétition médiatique
renforcée par le prix du marché ?

alors le réel tombe dans le beau

il n'y a plus d'effort
plus aucune "création" à la lecture de l'oeuvre
ça roule et ça se consomme
ça ne crée plus de sens !

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1429_g2.jpg

19.05.2010 - redonner du contexte à une autre actrice pornographique

le centre d'une chose créée ne devrait-il pas toujours être un vide ?
ou peut-être une présence trop évidente pour être vraie ?
de façon à créer le vide dans le dos du spectateur
et toujours déployer?
déployer l'incertitude et l'hésitation
qui sont les racines de la pensée

aussi une façon de te dire?
que je t'estime, que j'aimerais t'offrir ce "contexte"
que je t'estime mieux
que les sérieux confortables, les managers, les politiciens

toi qui es descendue dans le réel, là o ça cogne !

[vie et "action" symbolique d'une image entrant dans une société comme une trottinette dans un camion]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1428_g2.jpg

18.05.2010 - surface de sucre rose des mille-feuilles ?

la couleur est-elle burlesque ?
l'informatique peut-elle être gaie ?
quelles relations entre l'image technologique
et la confiture ?
avec la surface de sucre rose des mille-feuilles?

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1427_g2.jpg

17.05.2010 - redonner du contexte à une actrice pornographique

une image peut engendrer une "action" symbolique
redonner du contexte ?
réinterpréter un geste ?
pervertir l'espace de référence ?

pourquoi l'image devrait-elle être seulement belle?
belle et stupide à la fois ?

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1426_g2.jpg

16.05.2010 - provoquer à se déployer la pensée?

le centre d'une chose créée ne devrait-il pas toujours être un vide - une imprécision ?
et provoquer à se déployer la pensée de celui qui fait face ?

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1425_g2.jpg

15.05.2010 - pas la beauté

mais le sens et la fonction intérieure, l'outil

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1424_g2.jpg

14.05.2010 - le rire me sert mieux !

utilité quotidienne des choses créées
pas la distraction, pas l'esthétique, ni le divertissement
le rire me sert mieux, jette dans le corps des étincelles de vie

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1423_g2.jpg

13.05.2010 - système du mensonge

les femme sont "belles" quand elles sont stars photographiées par des photographes obéissants
les cuisines sont belles quand elles sont lavées avec Meister Proper
les pays sont beaux quand on veut te vendre des vacances de rêve
les peintures sont belles quand elles se vendent au dessus du million

comment regarder encore du beau ?
comment produire encore du beau ?
dans cette société-ci

je crois qu'il existe des contextes humains o le beau donne du sens ? mais ici-maintenant, il supprime encore du sens

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1422_g2.jpg

12.05.2010 - les bêtes secrètes immobiles

finalement la douceur colle, m'empêtre, la beauté me ramollit
il y faudrait un petit nerf incontrôlable frémissant sous la peau du beau
comme un muscle dans un visage calme
trahissant les bêtes secrètes immobiles sous la surface

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1421_g2.jpg

11.05.2010 - perdre sa couleur

qu'est-ce que ça fait dans un corps?
un paysage qui perd sa couleur ?
ce n'est pas une lumière de brouillard ?
ce n'est pas la lumière de l'été ?
et ce n'est pas autre chose non plus ?
rien de connu

alors il faut que la pensée invente !
mais si la pensée doit inventer, ce n'est pas le beau
car
LE BEAU EST CONNU, RECONNU, ACCEPTE PAR TOUT LE MONDE !

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1420_g2.jpg

10.05.2010 - dramatisation du paysage ? pour de bonnes ventes

un peu de nuit, une pointe de couteau du piment de l'angoisse
mais pas trop?
Ne pas déranger !

la beauté parfaite serait une entrée soft dans toutes les âmes de l'univers?

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1419_g2.jpg

09.05.2010 - dramatisation du paysage ? pour produire quoi ?

pour une entrée toute en douceur érotique, et sans effort dans le corps
ne déranger aucune habitude et toucher à l'idéal

un paysage comme je l'aimerais en me souvenant de mes dernières vacances
un peu d'orage pour l'adrénaline
mais surtout quand je suis bien au sec dans une maison

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1418_g2.jpg

08.05.2010 - je me pose la question du beau

à la frontière du ralentissement
je me pose une fois de plus la question du beau
et me vois une fois de plus terriblement méfiant
mais je dois passer outre !

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1417_g2.jpg

07.05.2010 - ils peuvent servir à donner du sens à la colère

mais dans certains moments de ralentissement et d'inquiétude
difficile de jouer avec la violence, avec la mort

alors je cherche dans mon souvenir des livres que je pourrais lire là, immobile sur mon lit

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1416_g2.jpg

06.05.2010 - le jeu avec la mort et la violence qui te jettent hors des ornières du confort

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1415_g2.jpg

05.05.2010 - l'incivilité des oeuvres m'a toujours rempli de force et de bonheur

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1414_g2.jpg

04.05.2010 - ils ne peuvent pas être simple distraction et esthétique

ils sont tes outils pour vivre

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1413_g2.jpg

03.05.2010 - les images et les mots qui te pénètrent ?

ils sont tes outils pour lutter - très-très loin du loisir culturel insipide

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1412_g2.jpg

02.05.2010 - il n'y a pas d'images rares - toutes les images existent déjà

mais ce que tu peux faire avec?

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1411_g2.jpg

01.05.2010 - [c'était il y a plusieurs semaines]

le corps immobilisé - la pensée jouit de se mouvoir
l'attente, la lenteur, l'inquiétude
la pensée ne peut se satisfaire de moins que sa véritable fonction de survie

[vie et fonctionnement d'une image entrant dans un corps à un certain moment de l'histoire]




>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera