GE - Une photo par jour

Max Jacot



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

Janvier 2017

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3872_g2.jpg

31.01.2017 - le baiser

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3866_g2.jpg

30.01.2017 - DES IMAGES ET DES MOTS JETÉS VERS NOTRE FUTUR

Une fiction burlesque mais trop vraie !
[préparations pour Pogography le livre]
Sur un Remix commandé à DJ Whiteshoe ! merci à DJ et aux habitants de ces images tous si proches de mon coeur et de mes tripes !


Joseph le Maigre est un Croyant, un foutu Militant !
La bonne blague avec lui c'est de le pousser un peu dans ses délires de Pogo.
Pas besoin de s'y mettre à 10 ! il démarre au quart de tour.

Joseph le Maigre est un convaincu, il croit que tout est forcément vivifié, réveillé par une bonne dose de joyeux chocs.
C'est ce qu'il prêche. Par la parole et par l'exemple.
Irrésistible ! On le sent venir de loin.

Le Pogo est une danse sauvage en concert, le Rire des Chocs, la Joie des Chutes.
Le délire de Joe est d'en avoir fait une Philosophie Tout-terrain.
Une sorte de Cortège de tête de l'Amour et de la Parole.

Mais ça lui réussit pas souvent.
Il est pas très lucide dans le Pogo des âmes et des mots.
Nous on se garde bien de le ramener à des philosophies moins trash.
C'est trop le pied quand il se plante.

Les mots brutaux
Frôlés avec les mots caressés
Pour lui c'est la Vie Vraie.

Et les chutes sont le Signe de l'Amour Véritable.
Ce con ne peut pas ouvrir les yeux sur ce qu'il faut aux Autres.
Des mots idéaux, des mots de Justes
Des pensées stables, de la Vérité
Et de la perfection...

Aucune chance pour le Maigre.

Ce jour-là on le regarde ruminer interminablement.
Puis son visage s'éclaire de joie intérieure: il pense avoir saisi la solution.
Nous on pouffe dans son dos quand on le voit s'élancer en direction de sa Belle Bête Brutale.

On est là à le regarder partir plein d'énergie au casse-pipe.
Prêt pour le grand cirque de la colère amoureuse et du désir.

Il voudrait nous convaincre de sa Méthode.
"mais tu vois, elle comprend pas que..."
Et on le laisse dire, on le détrompe pas.
C'est une fête furieuse qui se profile à l'horizon.
Et le voilà qui retravaille et perfectionne son scénario pendant des heures.
Il demande même notre avis.

On est un peu salauds parce que
la belle bête sombre avec laquelle ils se fracassent depuis un bout de temps
elle lui a quand même joliment retourné le cuir.

Sa belle, elle, n'a pas la croyance du Pogo.
Et bien vite elle s'excède de son Chaos de Mots.
Pour elle Noir c'est noir et Blanc c'est blanc.
Elle le cueille d'un Uppercut de grande classe.
Qui l'envoie aussi sec au tapis, tout surpris.

Il faut dire qu'il est beau le Maigre quand il vacille.
Nos copines le trouvent sexy.
Pour elles, Pogo ou Pas Pogo, c'est pareil au même,
Noir ou blanc, vérité ou mensonge, elles s'en foutent.

Nous on se bourre les côtes de rire, un peu vaches.
Mais on est heureux de savoir que très bientôt
on va l'avoir de nouveau avec nous, rien qu'à nous.
On l'aime trop le Jo.

Ce soir y a Binamé dans un sous-sol de banlieue.
Heureusement.
On l'emmène, encore un peu groggy.

Ici au moins il pourra se cogner aux autres corps avec délices.
Et quand ses vieilles jambes vacilleront
et que la Vague le foutra à terre
il y aura personne pour le piétiner.

Peut-être même qu'une jolie, retrousée du nez et bien tatouée
Se dira
"Allez ! je l' relève... et on va se cogner un peu parmi "
Là ça va pas foirer,
le Pogo des Corps est plus simple que le Pogo des ?mes.

Et ça durera ce que ça durera, pas bien long.
Ensuite il sera repris par l'rrésistible désir chevaleresque,
du Pogo d'Amour.
Et il en prendra encore plein la gueule.

N'empêche qu'au fond il a raison Joseph le Maigre.
Pas une bonne chose de tergiverser avec ses croyances.
Au fond on l'admire tous un peu
Mais son avenir sentimental nous paraît trouble.


Ce qui l'empêche en rien d'y croire dur comme fer
à son histoire de Pogo...

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3865_g2.jpg

29.01.2017 - Celui-ci est un coriace, petit et maigre, accroché dans un morceau de terre qui déboule vers les eaux vertes terreuses descendues des glaciers, enserré de barrières, surplombé par le béton du pont et le trafic bruyant, il salue les voyous et bourgeois égarés à l'entrée d'un passage souterrain intégralement graphé

[UPJ: paparazzi des arbres]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3864_g2.jpg

28.01.2017 -

Sexualité plus ou moins faussement pacifiée par l'art.
Souvenir d'enfance au mur du couloir entre les chambres.
A présent chez moi.
Hommage à mon père.

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3863_g2.jpg

27.01.2017 -

Les infinis Palais de Justice Immanente
Regardent monter dans leurs architectures cachées
Les corps des gamines venues se soumettre
Aux Labyrinthes flous du Pouvoir

J'aime à la Folie
Les gamines errantes
Dans le silence des couloirs poussiéreux

[Les Ex-Votos du Pouvoir]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3862_g2.jpg

26.01.2017 - tuyauteries des corps qui se serrent - têtes arrachées il est plus facile de se serrer

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3861_g2.jpg

25.01.2017 - Feu

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3860_g2.jpg

24.01.2017 - le bleu de l'aube traversé par la mort

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3859_g2.jpg

23.01.2017 -

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3858_g2.jpg

22.01.2017 - fuite mythique

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3857_g2.jpg

21.01.2017 -

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3856_g2.jpg

20.01.2017 - les arbres et les palais sont des refuges... comme mes bras

... vaut-il mieux briser tout ce fini ? brouiller les saisons ? découper et recoller les vieilles pierres ? réinventer les arbres ?

[UPJ: paparazzi des arbres]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3855_g2.jpg

19.01.2017 - la chaise vide

oui le vide est une sorte de manque mais aussi un plaisir de provocation, un pied de nez et un silence riche, un sourire moqueur... et encore une accolade à la solitude de mon voisin le migrant

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3854_g2.jpg

18.01.2017 - tracer des horizons pour s'ouvrir de l'espace

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3853_g2.jpg

17.01.2017 - les passions de l'arbre sont secouées comme celles de la femme et de l'homme face à face

mieux dit et plus prolo: la nana et le mec se secouent comme les branches fuyantes et enlaçantes d'un arbre qui voudrait se déraciner lui-même dans la tempête

[UPJ: paparazzi des arbres]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3852_g2.jpg

16.01.2017 - le voyage et le vide délicieux

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3851_g2.jpg

15.01.2017 - embastillons ! embastillons ! reconstruisons la bastille ! il n'y a plus de lutte des classes, tout est plat comme un encéphalogramme de cadavre

[la Bastille est jolie la nuit]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3850_g2.jpg

14.01.2017 -

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3849_g2.jpg

13.01.2017 - mailles et duvet

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3848_g2.jpg

12.01.2017 -

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3847_g2.jpg

11.01.2017 -

les images fabriquent du silence
y a des déchirures contre les murs de planches
dans le plastic du perfecto
au travers
du visage et de l'oeil
au loin on n'entend même pas
les foutues vagues de l'océan l'hiver
ce soir on va fracasser une barraque
et décapsuler les bières
dans le salon des vacanciers

[POGOGRAPHY]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3846_g2.jpg

10.01.2017 - considérants médiatiques:juxtaposer les émotions avec la plus haute brutalité

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3845_g2.jpg

09.01.2017 - Innocent est mort

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3844_g2.jpg

08.01.2017 - morceaux d'ailleurs... pas comprendre... bleu du ciel, sang, confiture... Meryl S... Dieu reconnaîtra ses croyants

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3843_g2.jpg

07.01.2017 - les amours sauvages crachent leurs couleurs en blanc et noir

(n'est-ce pas l'animiste ?)

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3841_g2.jpg

06.01.2017 - Amours de fauves

"frotter rouge avec bleu" et "mise à feu", il fallait bien que je réponde à l'animiste !

(bien que ses mots ont autant de couleur que mes images...)

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3842_g2.jpg

06.01.2017 - Amours de fauves

"frotter rouge avec bleu" et "mise à feu", il fallait bien que je réponde à l'animiste !

(bien que ses mots ont autant de couleur que mes images...)

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3840_g2.jpg

05.01.2017 - traces déviantes dans la lumière d'hiver

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3839_g2.jpg

04.01.2017 - est-ce que la pleine lumière aide à saisir ?

[foi d'aveugle]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3838_g2.jpg

03.01.2017 -

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3837_g2.jpg

02.01.2017 - l'art, la lampe, les lèvres, le pinceau planté au coeur, la pizza et le tube qui s'écoule

[le mystère de l'image]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot3836_g2.jpg

01.01.2017 - le café qui meurt et renaît à Facultés et ceux qui s'y échouent en silence ou bruyamment: attente Naissance disparition Nudité devant l'Autre mort Renaissance départ Ailleurs et Ici pour chacun à tour d'Espoir et de Retour et de départ

[il y a toujours un café en face d'un hôtel]




>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera