GE - Une photo par jour

Max Jacot



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

Août 2010

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1534_g2.jpg

31.08.2010 - au 47-ième jour - mais oui cher John ! - je découvris à mon côté un corps qui semblait fait de mon sang et de ma chair - donc destiné à recevoir ma force et à me bousculer, le plus tôt possible? BONHEUR de cette sauvagerie du moi qui s'ouvre

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1533_g2.jpg

30.08.2010 - Cette nuit, 28-ème jour de ma vie, encore le trouble sonore, ce qu'ils appellent musique.

Le timbre de la voix qui va pénétrer les corps, les sons qui dressent les corps et les secouent, la colère qui joue avec les corps, et les corps qui rient, les corps qui tiennent les autres corps, les corps qui se jettent dans le vide, les corps qui naviguent sur les mains tendues?
Même un homme immobilisé sur sa chaise roulante qui s'élève sur les corps et que les mains lèvent vers le son?
Cette nuit-là, je comprends que ce qu'ils appellent POLITIQUE est plus vrai quand ça sort des corps et des voix et des sons.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1532_g2.jpg

29.08.2010 - Puis vint un jour de tendresse. Mon corps m'apparut doux et un peu flottant?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1531_g2.jpg

28.08.2010 - Cette nuit-là j'ai pleuré de réalité.

Je ne connaissais pas ce qu'ils ont appelé MUSIQUE.
Cette nuit-là, sur une scène, un corps nain, noir, obèse, se meut par saccades lentes, s'arrête pour souffler l'épuisement de ses poumons, visage levé vers le ciel, parle, parle, tire sur son pantalon traînant pour ne pas s'encoubler?
Dans le flux des sons et des rythmes, sa petite voix triste et chaude perce à peine, injecte dans l'espace entre les murs de béton sale cette inaltérable beauté du vrai.
«? pas pour les branleurs de stars? pas pour les avaleurs de perfection ?»
Espèce de titan abattu par des dieux arrivistes, comme vaincu, ligoté dans sa chair trop lourde, déroulant sa litanie sourde? Exactement l'humain dans toute sa douleur, la chair dans sa grandeur hors luxe.
«? pas pour les parfaits? pas pour les technologiques? pas pour les compétitifs ?»
Peut-être un terroriste, déformé par la caméra de surveillance, un terroriste doux et sans haîne, qui t'appelle à sauter dans le vide depuis ton 130-ème étage?
Pourquoi ai-je peur de sauter ?
Pourquoi avons-nous perdu la jouissance de l'âme et de la pensée ?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1530_g2.jpg

27.08.2010 - Tant pis !

Ladies and gentlemen, regardez et observez la chose incroyable que je vous montre là ! Cet homme aux yeux cachés, à la peau usée, crachant la fureur ou le rire sans distinction !
Maintenant que je voyageais gaîment à l'intérieur du temps originel, pourquoi ne pas lorgner le futur ?
Il m'a fallu du temps pour comprendre, après l'avoir finalement capturé dans la petite boîte, qu'il est Moi. Etrange et mal croyable, il est ce que je dois devenir et je suis son enfance.
Tant pis !

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1529_g2.jpg

26.08.2010 - la beauté des géniteurs?

J'avais dit «un jour consacré à l'essentiel», mais va savoir ce qu'est l'essentiel?
Ce jour-là je contemplai mes géniteurs !
Le couple superbe de mes géniteurs, mêlant religieusement l'acte créatif, le péché, la violence et l'embrassade des épaves submergées?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1528_g2.jpg

25.08.2010 - Je vous invite à reprendre mon petit voyage philosophique à ma naissance !

Mesdames et Messieurs, si vous nous rejoignez en ce moment, je vous invite à reprendre mon petit voyage philosophique à ma naissance, il y a 23 jours exactement. Suivez le guide en cliquant sur ces mots magiques qui vous ouvriront les portes d'un paradis perdu !

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1527_g2.jpg

24.08.2010 - Je pouvais posséder la terre entière

Des milliers de séductions se pressaient à mes yeux, à mes oreilles, à mon sexe, paradis roses, perfections incessantes, bonheurs rassurants, voyages dans des forêts inexplorées et virtuelles? on m'assurait que je pouvais posséder la terre entière.

Je décidai de retourner à ce qui me paraissait essentiel.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1526_g2.jpg

23.08.2010 - "Ama Vita" disait la publicité

A d'autres moments je fus tenté de me soumettre à des promesses de douceur éternelle. "Ama Vita" disait la publicité. Les petites pillules sucrées devaient m'entourer d'une auréole de protection et de sainteté, mais elles ne firent qu'affaiblir la conviction de mon désir.
Je n'avais aucune envie d'être protégé. Je ne voulais pas être un saint.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1525_g2.jpg

22.08.2010 - ? de nouvelles prisons plus sournoises ?

Tout au long de ma courte vie, j'avais secoué toutes sortes de torpeurs, ouvert plusieurs barrières, abandonné des conforts, perdu des souvenirs. Mais c'était maintenant que se tressaient imperceptiblement autour de moi de nouvelles prisons plus sournoises.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1524_g2.jpg

21.08.2010 - ? mais je finis par retrouver un endroit simple et gris o je me sentis calme.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1523_g2.jpg

20.08.2010 - Le dix-huitième jour, du matin jusqu'au soir, la furie de la civilisation ne cessa de passer devant mes yeux?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1522_g2.jpg

19.08.2010 - ? la chaleur d'un ventre, les petites griffes qui s'accrochaient à ma peau?

J'avais marché toute la nuit et la pluie inondait les chemins. Je m'allongeai simplement là o je me trouvais. Je ne sentais aucun désir de choisir. L'eau tiède me recouvrit. Je regardais les nuages traverser le ciel. La terre me reprenait doucement à elle mais ce n'était pas la mort. Je me trouvai doux et calme en sentant sur mon visage la chaleur d'un ventre, les petites griffes qui s'accrochaient à ma peau? Je remerciai la petite grenouille qui était venue me donner sa compagnie.

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1521_g2.jpg

18.08.2010 - POLITIQUE

Le seizième jour, mon agence touristique sauvage fit faillite, et je me retrouvai dans la rue, découvrant toutes sortes de colères qui ressemblaient à la mienne. Le mot POLITIQUE s'ajoutait à mon vocabulaire?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1520_g2.jpg

17.08.2010 - Ma nouvelle agence OFF !

« Meine Damen und Herren, Mesdames et Messieurs, je vous invite à poursuivre notre voyage sous l'égide de ma nouvelle agence OFF. Libérés des contraintes officielles, nous ne nous limiterons plus aux plaines vertes et fleuries des paradis pour enfants sages à l'écoute des plus jolis contes de fées et dessins animés mièvres.
Nous ne vous cacherons plus les fureurs intérieures qui brûlent en secret les jolies têtes blondes !
Vous recevrez même un accès VIP aux plus secrets temples du tourisme d'élite, là o les angelots déchus forniquent avec les éléphants roses !
Le supplément ne sera que de 500 $ ! Par personne. »

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1519_g2.jpg

16.08.2010 - May I present you my new friend ?

Ladies and Gentlemen, may I present you my new friend. We met last night at an ugly place. I know it will not please you to face those blind eyes, or this green stupid hat, or his jolly erotic swimsuit ? but he is my friend ! Take it or leave it

Having said that, I knew I was over with this cool job as a Tour Guide !

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1518_g2.jpg

15.08.2010 - Mon corps futur

Le treizième jour fut celui de la certitude: je savais vers quoi j'avançais, il était en mon pouvoir de me projeter vers demain. Mon corps futur me veillait calmement sans me réclamer aucune grande déclaration, sans le moindre cadran chargé de guetter mes réussites ou mes performances et de les convertir en résultats et en chiffres?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1517_g2.jpg

14.08.2010 - ? et je m'enfuis dans l'orage? au risque d'une PNEUMONIE OU PIRE !

Le douzième jour, je constatai avec un sourire coquin que cette journée de faiblesse ne m'avait calmé l'âme que pour me donner un regain de force et de colère. La main sur le coeur, je le jure, je n'avais pas trahi !
Sans plus attendre je jetai aux orties toutes les précautions qui étaient pourtant logées au plus intime de mon coeur et de ma peur, et je m'enfuis dans l'orage? au risque d'une PNEUMONIE OU PIRE !
La fraîcheur de l'eau sur ma peau nue et frissonnante emplit mon corps de courage et de force tandis que ma pensée s'épanchait vers le ciel venteux et que les arbres trempés m'entouraient de leur bruissement.

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1516_g2.jpg

13.08.2010 - Vendredi Treize

Mesdames et Messieurs, meine Damen und Herren, admirez comment en ce Vendredi Treize la vie se poursuit dans toute sa douceur, sans se préoccuper du Bien ni du Mal, ne craignant pas de me rejeter en arrière dans mes tentatives de liberté !
Admirez le vent qui brasse le tiède et l'humide dans cette nonchalance délicieuse, qui ébouriffe ma douce chevelure blonde et soyeuse tandis que mon corps choisit de rester sans volonté et sans force, redevenu captif de la pesanteur du monde autant que des douceurs de ma mère.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1515_g2.jpg

12.08.2010 - ? mais nettoyé de sa gangue de luxe ?

Quand l'aube du dixième jour se leva, avec un soleil qui détruisait mes yeux fatigués, il me revint que la nuit avait été longue et chaude: liquides interdits et goûts inconnus pour les organes, brusqueries de chair pour la peau, rassurantes, brutales ou délicieuses, touchant aux mêmes lieux intimes que ce qu'ils avaient appelé ART, mais nettoyé de sa gangue de luxe.
Tâtonnant de mon bras fatigué, je sentais que la douceur qui me servait de lit était humide comme les pampers dont ma fraîche liberté m'avait débarrassé, odorante comme les poubelles qu'ils cachaient comme un deuil sous des plastics noirs.
Ne plus sentir de peur au contact de ces moiteurs envahissantes était un bonheur de tout mon être.

J'approfondissais le MAL.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1514_g2.jpg

11.08.2010 - There was then a time for mythological parties.

These nasty reunions of half divine bodies decided to invade my dark nights and abandon my mornings stiff and bleech.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1513_g2.jpg

10.08.2010 - Ils appelaient celà ART

Constatant que j'avais déjà goûté au mal, on considéra qu'il était temps de me livrer à de nouvelles séductions.
On me fit entrer dans un bunker de béton o l'on me déposa devant des éclats de monde et des bribes de vie, présentés comme des joyaux, capturés derrière des cadres, dans des blocs de marbre ou derrière les vitres brillantes d'écrans luxueux.
Ils appelaient celà ART.
J'eus le sentiment qu'ils avaient volé à mon insu les secrets les plus intimes de mon être, qu'ils les signaient de leurs noms et qu'ils en faisaient commerce.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1512_g2.jpg

09.08.2010 - ? le plaisir de la douleur et les délices de mon sang versé ?

Le septième jour, tombé dans un buisson d'épines en désobéissant une fois de plus, je découvris le plaisir de la douleur et les délices de mon sang versé. Je bus ainsi aux sources tournoyantes de la repentance et du pardon, ce pardon que ma mère m'accorda finalement au nom de la RELIGION.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1511_g2.jpg

08.08.2010 - ? écoutant avec délices les appels angoissés de mes géniteurs ?

Ce jour-là, après une première désobéissance, je dégringolai au grand dam de ma mère du haut d'un point de vue touristique jusqu'au bas de la falaise, roulant dans les ronces, ma chute retenue finalement par les barbelés abandonnés là par une ancienne guerre?
Et je restais là tout étourdi, caché dans les hautes herbes humides, écoutant avec délices les appels angoissés de mes géniteurs, me tenant obstinément silencieux et ravi d'éviter la désolation d'être retrouvé.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1510_g2.jpg

07.08.2010 - ? non de Pampers mais des pétales roses des fleurs fanées ?

Le cinquième jour fut révolte ! Je me mis à entourer mes fesses non de Pampers mais des pétales roses des fleurs fanées qui n'exhalaient plus les sublimes parfums du luxe mais plutôt les épaisses senteurs douceâtres de la terre et de ses infinis habitants inquiétants.
Je commençais d'exister.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1509_g2.jpg

06.08.2010 - ? tandis que les sources tendres et chaudes de ma survie ?

Au quatrième jour déjà, c'est à l'intérieur de moi-même que le changement se mit à bouillonner. Les pépiements des oisillons se mirent à m'éveiller des instincts de chasseur, tandis que les sources tendres et chaudes de ma survie me parurent soudain souffler dans mon corps d'autres sèves plus délicieuses?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1508_g2.jpg

05.08.2010 - Un troisième jour m'emportait déjà !

La lumière froide du Nord m'enveloppa de son odeur salée. Le grondement des rouleaux me retint quelque peu de penser. Mes paroles étaient emportées par le vent.
Je ne me séparais plus de ce qui m'enveloppait, enfin repris en son sein par le même monde brutal et mouillé qui m'avait abrité avant ma naissance.

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1507_g2.jpg

04.08.2010 - Au second jour déjà commença l'errance, emportée par un engin de fer aux trépidations assourdissantes

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1506_g2.jpg

03.08.2010 - Mon premier jour fut baigné de fleurs aux senteurs délicieuses?

Mon premier jour fut baigné de fleurs aux senteurs délicieuses, de fruits regorgeant de saveurs, dans un jardin limité mais doux et nourrissant, habité de quelques présences attentionnées et d'une profusion de gestes rassurants.
Ma vie aurait-elle pu se poursuivre indéfiniment dans ce paradis ?

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1505_g2.jpg

02.08.2010 - Ladies and Gentlemen, listen and open your Eyes !

Mesdames et Messieurs, venez écouter l'épopée miraculeuse ! Je le jure, la main sur le coeur, je ne suis pas un menteur et je n'invente rien ! Pour quelques dollards de plus vous découvrirez la vérité sur les mystères du monde ! Quelques dollards qui ne font que me permettre de
vivre décemment ! Dieu vous le rendra au centuple !

[voyage philosophique d'un angelot échappé des verts jardins de l'innocence - an introduction to evil]

https://objets.netopera.ch/upj_maxjacot/upj_maxjacot1504_g2.jpg

01.08.2010 - ai-je été un ange dans mon enfance ?

ai-je été un angelot enfantin ?
perdu dans une forêt de bonheur
souriant n'élevant jamais la voix ?

ma mère dissimulée entre les arbres
me surveillant de sa douce autorité ?

avant d'enfin poursuivre et traquer le réel ?
le construire ?
l'inventer ?

enfants de tous les continents
je vous en supplie
désunissez-vous du bonheur béat
existez debout
et tombez amoureux du réel !

faites le mur
et sortez
hors du confort




>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera