GE - Une photo par jour

Francis Traunig



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021

Mars 2012

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2133_g2.jpg

31.03.2012 - Bonvard - 17 heures 39

Suisse : "Les bébé éprouvette plus fragile du c?ur."

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2132_g2.jpg

30.03.2012 - Genève - 19 heures 23

-Quelques amis fêtent Didier - absent à son vernissage.

-Gaby cherche un amateur de tango pour aller prendre un cours à Cuba.

-Le vent contrarie Max qui célèbre la mémoire de Rousseau.

-Monsieur X nous raconte comment, pour 640 francs, il a perdu 4 kilos.

-Nicolas nous montre le livre de Diane Ducret : FEMMES de DICTATEUR qui vient de sortir. (Offert avec 20% de rabais, déjà, par Payot).

-Uwe nous raconte comment un marchand égyptien a fait exploser la cote de Wharol en manipulant une vente aux enchères.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2131_g2.jpg

29.03.2012 - Genève -15 heures 02

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2130_g2.jpg

28.03.2012 - Choulex - 22 heures 10

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2129_g2.jpg

27.03.2012 - Genève - 14 heures 47

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2128_g2.jpg

26.03.2012 - Choulex - 18 heures 51

Le printemps est dans le sac !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2127_g2.jpg

25.03.2012 - Puplinge -17 heures 10

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2126_g2.jpg

24.03.2012 - Choulex - 18 heures 34

« L'indifférence est la grande ennemie de la vie. »

V. G.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2125_g2.jpg

23.03.2012 - Choulex - 11 heures 35

-En le replantant, au moment de la floraison, faudra lui enlever toutes les fleurs.

(Je trouve personnellement barbare de priver des ses fleurs un arbre au printemps!)

-Mais pourquoi ?

-Pour pas qu'il s'épuise... il a besoin de toutes ses forces pour faire ses racines.

Voilà peut-être une piste pour les pédagogues et autres pépiniéristes de l'éducation : priver d'écrans les mômes pour qu'ils s'enracinent mieux dans le réel !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2124_g2.jpg

22.03.2012 - Choulex -13 heures 36

Le rêve a purement et simplement disparu de notre horizon (...) c'est là un des plus graves manques de la fin du millénaire qui, à mes yeux, tient de la catastrophe - puis Annie Le Brun ajoute - Le temps est à se souvenir de ce qu'avançait Victor Hugo en 1863 : « Comme on fait son rêve, on fait sa vie : »

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2123_g2.jpg

21.03.2012 - Choulex - 18 heures 07

Je lis Ramuz.

Pendant ce temps :

-Les oiseaux, cuicuitants, fêtent le retour du bleu.

-Un assassin coincé dans le bocal de sa folie se proclame vengeur d'une cause pour exister. (Recherche de valorisation, donner un sens à son destin, dit un spécialiste, société malade de ses valeurs proclame un politicien, mille commentaires clignotent dans les médias, etc.)

-Un assureur, avec une mallette à la place d'une bible, évangélise.

-Un policier passe dans la rue, avec un fusil qui a l'air d'un jouet. Peut-être celui du voisin qui parfois menace des mômes qu'il trouve trop bruyants. (Prévenir plutôt que panser doit penser l'autorité.)

-Maître Mankalipha, Grand Voyant Médium Guérisseur, Parapsychologue incontestable, résout tout vos problèmes quelque soit la complication de votre cas, désenvoûtement, retour immédiat de l'être aimé ?? Maître Mankalipha, donc, distribue ses petits flyers verts dans toutes les boîtes aux lettres du village.

-Sur la charpente d'à côté, Didier Dard, frappe avec son marteau sur des clous avec une obstination de pic-vert.

-Dans mon dos, un feu de Bengale, me fait voir des étoiles.

-M. derrière l'école, laboure un champ avec son scooter et fait rire une jeune ado qui fume. (Sur les crêtes du Jura, le grand tétra, cravaché par ses hormones, doit en ce moment lisser ses plumes.)


... et me voilà déjà à la fin de la lecture de Samuel Belet, de C.F. Ramuz : « C'est ainsi que sont les hommes : ils devraient se battre eux mêmes, et ils battent leur cheval. »

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2122_g2.jpg

20.03.2012 - Choulex -12 heures

Voilà que Facebook branche les morts avec les vivants, pour qu'on s'en fasse des potes, pour partager vidéos et autres clipouilleries avec eux , éventuellement les faire adhérer à VISA et être récompensé en capsules NESPRESSO. Ramuz qui aimait d'ailleurs tellement le café.

Sur la page Facebook de l'écrivain :

158 personnes aiment ça.

1 personne en parle.

Stravinsky, Jésus et Noureev, combien d'amis ?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2121_g2.jpg

19.03.2012 - Choulex - 10 heures 43

...de guingois mais ce petit nuage blanc me remet d'aplomb. Il cherche probablement un lilas sur lequel pisser. Pour qu'il s'ébroue les parfums au réveil de sa sieste hivernale.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2120_g2.jpg

18.03.2012 - Nyon - 13 heures 50

C'est mes yeux qui nourrissent d'abord mes idées et mes idées qui font ensuite des images.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2119_g2.jpg

17.03.2012 - Genève - 11 heures 50

Toujours d'abord bien comprendre les motivations de celui qui brandit ce mot fourre-tout à tout va.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2118_g2.jpg

16.03.2012 - Genève - 11 heures 03

Jean, sac à dos, débarque. Il a passé toute la nuit en l'air après avoir passé trois mois en Asie. Bonheur des retrouvailles, déballage des anecdotes, frétillantes comme autant de sardines prises dans les filets du souvenir.

-On se fait une terrasse ?

Partons mettre nos nez au soleil et les langues dans le café. Parlons de la mort puisqu'on ne peut pas parler de l'intensité d'être sans inviter dans la conversation l'inéluctable mystère de la disparition.

-Est-ce qu'en vieillissant on ira vers plus de sérénité ?
-Alors là, ne pense pas.
-Ah bon
-La mort c'est quand même une expérience stressante quand on prend de l'âge...
-...
-Non, il faut l'accepter. Vivre et mourir sont inséparables - nous lance une jeune femme qui fume avec élégance dont le haut du dos est entièrement tatoué - excusez-moi d'être si directe, je peux me rapprocher ?
-Vous avez raison, vous avez raison ! - surenchérit notre voisine de gauche accompagnée d'une grosse valise bleue. Je peux venir m'asseoir avec vous aussi ?

Et nous voilà quatre, à la même table, au soleil, à parler de la mort, du bonheur d'être vivant, des mexicains, qui eux, ont tout compris et célèbrent vie et mort conjointement, etc...

-J'ai eu cancer de la thyroïde dit la jeune femme tatouée, depuis... depuis j'ai envie de dire aux gens « Mais réveillez-vous, vivez ! vivez !
-Oui, oui... Opinons-nous tous du bonnet. Vous avez raison.

Puis intervient la dame à la valise, pudiquement, en souriant :

-Je pars à Bordeaux en vacances... mon train est retardé... et c'est tant mieux... ça me fait plaisir de parler avec vous... Moi... je suis morte à quinze ans... morte pendant une minute et quarante cinq secondes... sur une table d'opération...

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2117_g2.jpg

15.03.2012 - Genève - 14 heures 19

Faire croire que :

Dieu existe...

Qu'après c'est mieux...

Que l'argent c'est le bonheur...

Que plus maigre on t'aimera plus...

Que la gauche est plus proche du peuple...

Que manger des légumes rend aimable...

Que le vélo fait du bien au c?ur...

Méfiez-vous des FONT CROIRE QUE. Ils ont sûrement quelque chose à vous vendre. J'en connais un rayon : j'en suis !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2116_g2.jpg

14.03.2012 - Genève - 18 heures 04

Photographié aujourd'hui :

Une femme un peu ronde enveloppée dans un anorak rouge trop petit, assise sur des marches. Elle considère sa valise. Une grande tristesse flotte autour d'elle, j'ai envie de compatir, me rapproche, rengaine ma pudeur, photographie. Sourires.

...

Plus loin, même rue :

Un homme avec un visage volontaire déclare : « Follow your convictions ». C'est une pub pour une montre. Je fais une image.

Dans la vitrine d'à côté, on fait dire à une belle femme : « Elegance is an attitude ». C'est encore une pub pour des montres. Je fais une image.

...


Une marguerite qui fleurit sur une benne à ordures, benne à ordures posée de guingois au milieu d'un bordel indescriptible. La lumière qui traverse des morceaux de plastiques déchirés, des grilles rouillées, produit un effet scénique des plus remarquables. Cette marguerite (en fait le logo d'une entreprise de construction) est mise en lumière comme une star. Je photographie cette marguerite oxymore.

...


L'ombre des arbres qui rode sur le trottoir.

...


Des journaux empilés.

...


La joie de Michel Bruno vernissant.

...


Aujourd'hui a filé comme un chien qu'on aurait voulu retenir par la queue.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2115_g2.jpg

13.03.2012 - Genève - 12 heures 19

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2114_g2.jpg

12.03.2012 - Genève -

Monsieur le Directeur,

Lorsque je me rends à la poste, payer mes factures, des équipes de jeunes racoleurs souriants cherchent à me faire adhérer, moyennant finance, à toutes sortes de causes qu'ils défendent avec l'ardeur de leur jeunesse

Un jour on veut vous rendre sensible au suicide des adolescents, le lendemain, les mêmes veulent que vous parrainiez un lion.

La semaine d'avant :

-Comment ? Vous n'êtes pas touché par la misère des défavorisés, me lance une jeune fille en bousculant mon aplomb avec le sien.

Monsieur le Directeur, ce racolage ubuesque devient insupportable.

Ca suffit !

Que vos employés vendent des billets de loteries, des vignettes et des livres pour maigrir, d'accord, mais qu'on nous laisse accéder aux guichets sereinement.

Vous augmentez vos prestations, je le comprends, pour vous aussi le litre d'essence, le café, les journaux ont renchéri - et puis je sais que si vous avez sur le dos un parachute doré - ses fils de soie coûtent - vous restez attentif au bien être de ceux qui vous permettent tous ces profits.

Mais de grâce si vous souhaitez continuer à nous tondre, faites que ce soit dans la sérénité. Vous avez probablement, comme la majorité des Suisses, des ascendances paysannes : Le cochon, pour l'égorger, il faut lui éviter la vue de la lame!

Un de vos clients qui trouve que le profit et la rentabilité sont nécessaires, mais pas à n'importe quel prix.

Cordiaux saluts.


Francis Traunig

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2113_g2.jpg

11.03.2012 - Marchissy - 15 heures 35

... et c'est comme ça que tout recommence, d'un printemps à l'autre, depuis avant même que les mots pour le dire n'aient été pensés...

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2112_g2.jpg

10.03.2012 - Cartigny -20 heures 22

... pendant que maman - chaussée Louboutin - cuisine de divins petits filets mignon de porc aux morilles et gingembre, d'autres se respirent les dessous de bras pour se réconcilier un peu avec le monde perdu des saveurs organiques...

Cet éclair alors qui me traverse : je suis de la viande qui pense !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2111_g2.jpg

09.03.2012 - Genève - 16 heures 45

...millionnaire, rêves, frustrations, désirs, mensonges, images, chômage, errance, votations, puissance, confusion, putasserie, voyage... maman ! maman quel bordel dans ma tête, les rêves dans mon sac à dos pèsent trop lourds.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2110_g2.jpg

08.03.2012 - Genève - 19 heures 17

Si on se colle à son écorce (à condition de s'être débarrassé de tout ce qui a encombré la journée) on peut entendre le ciel murmurer des choses à l'arbre...

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2109_g2.jpg

07.03.2012 - Genève - 14 heures 03

Pendant ce temps dans la galaxie d'Andromède ...

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2108_g2.jpg

06.03.2012 - Italie - entre Milano et Genève - 16 heures 38

La passion dévorante des italiens pour la cuisine n'a d'équivalent que celle qu'ils ont pour la voiture, même si le litre d'essence coûte plus cher qu'un plat de spaghetti...

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2107_g2.jpg

05.03.2012 - Italie - entre Genève et Milan - 22 heures 30

Voiturettes - 1 Euros 82 le sans plomb.

"Le gouvernement va nous tuer à la pompe à essence."

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2106_g2.jpg

04.03.2012 - Cologny - 17 heures 06

C'est sur le mur de la grange d'une immense propriété bourgeoise, au c?ur d'une campagne propre et lisse, que s'étale depuis des années, sans avoir perdu le moindre éclat, ce bout de ciel gris bleu blanc.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2105_g2.jpg

03.03.2012 - Carouge - 10 heures 38

Alan Humerose - Les Grands Centièmes. Mise à feu du vernissage par les autorités au Musée de Carouge.


Suite photographique présentée en diptyque où sont horizontalement superposés, un paysage et une femme.

Des lieux on ne sait rien, sinon que leur banale beauté est renforcée par des visages de femmes qu'on devine nues, proches d'un lit, allongées parfois mais toujours photographiées en chambre. A-t-il couché avec certains de ses modèles ? C'est d'abord ce qu'on pourrait penser - troublante ambigüité avec laquelle le photographe-metteur-en- scène joue subtilement :


"Il était une fois des restes de mystères et quelques bris de suppositions."

"Il était une fois où il la perdit de vue en la regardant."

"Il était une fois des femmes de sa nuit."

"Il était une fois son visage au milieu de la route."

"Il était une fois où les paroles venaient se noyer dans l'image, il n'y avait plus de mots pour le dire."


Ce n'est pourtant pas l'intérêt de cette série, loin de là. A.H. nous montre que si l'on sait porter de l'attention à l'autre, attention magnifiée par le rituel photographique, on peut obtenir de presque n'importe qui, qu'il (elle) bondisse à travers le cerceau de feu de ses fantasmes.

Encore faut-il avoir le talent et le cerceau !

Ces images sont en fait un autoportrait de son âme faisant le poirier.





Ps : Pour vous en faire vous-même une idée, trois expositions d'Alan : Musée de Carouge du 3 mars au 6 mai 2012

et

"On a marché sur le trottoir" - Krisal -Galerie Exposition du 3 au 31 mars 2012

et

Ses drapeaux - Place de l'Octroi

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2104_g2.jpg

02.03.2012 - Genève - 08 heures 19

Pendant que
Que
S'enflamme l'ardeur des volatiles aquatiques parce que le printemps fait bouillir le sang
Pendant que René pense à changer ses pneus d'hiver
Pendant que tout au fond de la tête de quelqu'un brûle un feu
Pendant que les camions livrent aux magasins les robes d'été
Pendant que l'on repeint les passages cloutés
Pendant que
Pendant que quelqu'un suspend à une glissière d'autoroute un bouquet de fleurs en plastique
Pendant qu'un chien pisse contre un sémaphore et fait rire une petite fille
Pendant qu'un autre éternue en laçant ses chaussures

Un lit
quelque part
attend
quelqu'un qui ne le sait pas

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig2103_g2.jpg

01.03.2012 - Genève - 09 heures 07

Oui ? NON ! Non, non, oui, OUI ! Non, non, non, oui, oui, oui, OUI !!! Non, non, oui, oui, oui, oui, oui. Oui, oui, non, non c'est oui. Oui sinon non si c'est oui si oui non...

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera