GE - Une photo par jour

Francis Traunig



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021

Octobre 2008

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig880_g2.jpg

31.10.2008 - Genève - 18 heures 53

Le baiser.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig879_g2.jpg

30.10.2008 - Genève - 10 heures 21

Ah de Dieu, génial, sympa de te revoir. Ca fait des années?

Tu fais toujours de la moto ?

Ouais, je viens de me crasher au Castellet. Arrêté la compétition, suis pilote d'essai pour Yam. Crashé à 300 à l'heure, si t'avais vu ça?

Ca alors, t'as pas changé, si peu?

J'ai une femme, deux mômes, petits? ma deuxième femme? elle a trente trois ans!

Ouahhh !

J'en ai 53 ans. Comme toi, non ?

Oui.

Et j'en suis à ma centième fracture, tu te rends compte ? Pile cent.

Allez, faut qu'on se voie autour d'un plat de nouilles?

Oui un de ces jours.

Super, salut ! Fais gaffe, hein?

Salut.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig878_g2.jpg

29.10.2008 - Genève - 08 heures 51

?babillages au café, ficelés de rires, futilités en gerbe, pas grand-chose de plus, sinon encore une ou deux couches de mauvaises nouvelles dans la presse : l'angoisse est un marché porteur, et puis s'en vont. Dehors il fait frais et je suis distrait, alors que je me voyais déjà plus loin, par un zigue homme sandwich pas comme les autres. Je le regarde passer du coin de l'?il mais ?CE N'EST PAS MA FAUTE ? me fait faire un 180 degrés, je le rattrape, et le questionne.

Une heure plus tard, je ne sais toujours pas si ce sont ses douleurs lombaires qui le font souffrir ou si c'est parce que personne ne veut l'écouter? ni ses médecins qui se bornent à nier ses souffrances? ni sa femme qui repousse ses avances, ni les avocats qui réfutent ses doléances.

Il ira exhiber son panneau devant le palais de justice. Que tout le monde sache ! Il l'a fait devant l'O N U, il a trépigné devant le tribunal fédéral. Prochainement c'est à Strasbourg qu'il se rendra !

Mais d'o lui vient cette force ?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig877_g2.jpg

28.10.2008 - Genève - 19 heures 56

C'est peut-être au moment de perdre son innocence que commence vraiment sa propre histoire?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig876_g2.jpg

27.10.2008 - Genève - 12 heures 24

Une quadragénaire triste, belle et bien mise sort d'un immeuble d'un pas volontaire. Le trottoir n'est pas large, je me serre contre le mur, sans m'arrêter, sourire polis, déférent. Au moment de se croiser, you'r an asshole, chuinté avec un doux mépris, m'héberlue. Je m'arrête, me retourne. Elle, elle continue de glisser, de dos cette fois, vers l'automne qui amoncelle ses bataillons de flocons - il va neiger, il paraît - prétend une fumeuse qui souffle vers le ciel.

Pour donner à mon désarroi une contenance, me déculpabiliser à tout prix, vite faire une photo :

Ce que je fais !

Mais mon désarroi, à fond de train sur son escape lane, percute cette somptueuse idiotie que clame le matin bleu pour nous faire rêver un peu : se refaire les seins tout en voyant des lions !

Et je me surprends marmonner : quelle bande d'enculés! Et la boucle est bouclée.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig875_g2.jpg

26.10.2008 - Sanary-sur-mer - 08 heures 35

Trois nonnes aux sourires frais comme des banettes croisées au marché de Sanary.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig874_g2.jpg

25.10.2008 - Palombaggia - 12 heures 56

Trace d'animal?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig873_g2.jpg

24.10.2008 - Palombaggia - 17 heures 31

Trace d'écume?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig872_g2.jpg

23.10.2008 - Palombaggia - 16 heures 28

Trace d'ombre?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig871_g2.jpg

22.10.2008 - Palombaggia - 12 heures 01

Faire des traces qui meurent au moment o elles naissent.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig870_g2.jpg

21.10.2008 - Palombaggia - 12 heures 01

Monstre marin qui a pris peur voyant mon caleçon de bain rayé.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig869_g2.jpg

20.10.2008 - Palombaggia - 13 heures 56

Bu d'une traite Lee Miller solaire.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig868_g2.jpg

19.10.2008 - Palombaggia - 10 heures 17

Partagé le besoin de confiture abricot avec la guêpe.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig867_g2.jpg

18.10.2008 - Palombaggia - 16 heures 56

Partagé le besoin de lumière avec le végétal.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig866_g2.jpg

17.10.2008 - Savona - 19 heures 46

L'interdiction, taille-crayon de la curiosité.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig865_g2.jpg

16.10.2008 - Genève - 08 heures 01

L'horizon, à mes pieds!

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig864_g2.jpg

15.10.2008 - Choulex - 19 heures 02

Si peu sinon le grésillement du rouge qui s'effrite.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig863_g2.jpg

14.10.2008 - Genève - 21 heures 42

Etonnant reflet de lumière sur ce gros caillou rond flottant autour de la terre.

-Je suis fier de savoir que l'homme y a posé le pied.

-T'as pas vu les photos ? Elles sont truquées. On dit que tout ça c'est un coup monté, une mise en scène.

-Impossible, on le saurait, tu déconnes?

-Pas du tout. En regardant bien les photos, l'ombre du drapeau, on voit que c'est du bidon?

Merde, voilà que le bonheur d'avoir fait un pas dans l'espace - par procuration, bien sûr - ne serait qu'une illusion ?

D'ailleurs, ce caillou, est-ce bien la lune ?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig862_g2.jpg

13.10.2008 - Genève - 18 heures 33

Républicain ou démocrate, blanc ou noir, pour ou contre, bien ou mal, riche ou pauvre, zéro, un, le langage binaire de la machine infeste la pensée, assassine la nuance.

Subversif? le OUI MAIS?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig861_g2.jpg

12.10.2008 - Genève - 17 heures 40

-Repas pantagruélique chez Isabelle et Olivier.

-Rencontre de Françoise sans mari et enfants.

-Trois joggeurs acclamés par des cris de canards.

-Rencontre de Fabienne et d'une amie sur les quais.

-Projet de starting-blog.

-Insouciance, rires et babillages sans conséquences.

-Déjà 17 heures 40

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig860_g2.jpg

11.10.2008 - Genève - 17 heures 57

Les cornets, vaut mieux les mettre sur le nez que de les fumer, martèle le père à sa fille, ça fait autant d'effets qu'un joint - sinon plus ? c'est moins nocif et pour le moment encore autorisé par la police?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig859_g2.jpg

10.10.2008 - Choulex - 19 heures 56

Le Clézio, le plus grand des écrivains de langue française vivant, enfin reconnu. Aux antipodes de Houellebecq le nihiliste et BHL le DHL du prêt-à-porter philosophique.

Avec Le Clézio, l'intelligence romanesque, la sensibilité poétique, et l'humanisme sans sponsors clinquants, sont les humbles serviteurs de la langue française.

Le Clézio, Lautréamont sans les abysses, Michaux sans le charbon.

Le Clézio aussi beau, aussi simple, aussi vrai qu'un martinet qui fend l'azur?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig858_g2.jpg

09.10.2008 - Choulex - 06 heures 59

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig857_g2.jpg

08.10.2008 - Genève - 12 heures 27

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig856_g2.jpg

07.10.2008 - Genève - 14 heures 03

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig855_g2.jpg

06.10.2008 - Genève - 10 heures 16

Aucune sympathie pour ce grand pervers qui trempait son sexe-sismographe dans la viande de ceux qu'il dévorait?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig854_g2.jpg

05.10.2008 - Saint-Julien en Genevois - 15 heures 32

Adèle et Arthur font danser les images.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig853_g2.jpg

04.10.2008 - Prangins - 19 heures 29

Quelques unes des soixante mille bougies du jardin des lumières au Château de Prangins.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig852_g2.jpg

03.10.2008 - Genève - 16 heures 35

Laurent - peintre talentueux - rencontré hier sur un trottoir du quartier.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig851_g2.jpg

02.10.2008 - Genève - 09 heures 57

L'ami Alan sur le départ pour la Grèce à scooter. Neige à mille mètres aujourd'hui sur les Alpes, à moins qu'il passe par en dessous.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig850_g2.jpg

01.10.2008 - Genève - 16 heures 54

Vision du monde qu'aurait un financier suspendu à son parachute doré. (D'après un neuroscientiste qui avait placé sa fortune dans des actions Lehmann Brothers).

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera