GE - Une photo par jour

Francis Traunig



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021

Septembre 2007

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig482_g2.jpg

30.09.2007 - Barrage de Moiry - 13 heures 16

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig481_g2.jpg

29.09.2007 - Nava - 22 heures 39

Catherine nous accueille princièrement dans sa tanière sur l'alpage de Nava - Claude nous sert de généreuses raclettes, Romeo nous parle de son peuple les Cree et de cet étrange légume, la carotte polaire, qui ne pousse que dans la glace et préserve l'organisme du froid. Romeo sait-il que le chocolat suisse, à condition d'en manger un kilo par jour, remplace abondamment le prozac, et rend heureux. A chaque culture ses mystères!

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig480_g2.jpg

28.09.2007 - Genève - 22 heures 03

Fabien, hospitalisé à Beau Séjour, (quelle ironie), n'en a, d'après les médecins, plus que pour une année. Son courage, son appétit de vivre me rend hargneux envers les enculeurs de mouches dont je suis parfois entouré.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig479_g2.jpg

27.09.2007 - Genève - 18 heures 23

L'obstination du vivant, feu d'artifice qui voile le soleil?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig478_g2.jpg

26.09.2007 - Meyrin - 20 heures 19

Joli moment de théâtre sous chapiteau :

?.

-Mais tu as du talent et tu n'oses pas. Moi je n'en ai pas mais je fais.

?

Le public alors exulte, applaudit à tout rompre.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig477_g2.jpg

25.09.2007 - Choulex - 19 heures 18

Le tremblement du turquoise mangé par le gris fait aboyer une corneille?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig476_g2.jpg

24.09.2007 - Genève - 11 heures 06

Une photographie dit toujours plus de ce qu'elle ne montre pas que ce quoi elle proclame avec entêtement.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig475_g2.jpg

23.09.2007 - Milan - 14 heures 46

L'architecture, miroir de l'époque, en plein délire narcissique.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig474_g2.jpg

22.09.2007 - Como - 17 heures 45

Como :

Bal d'hydravions rugissants sur le lac.

Touristes enfiévrés par les reflets des vitrines des magasins.

Café plus boule chocolat, huit euros.

Le passé industriel en strates baroques dans l'architecture.

Le Fake wild boy, conformisme vestimentaire très en vogue chez les italiens.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig472_g2.jpg

21.09.2007 - Genève - 19 heures 26

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig471_g2.jpg

20.09.2007 - Genève - 20 heures 27

L'envers du décor de l'agence de presse REZO, en fête pour le lancement de son nouveau site WEB.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig470_g2.jpg

19.09.2007 - Genève - 20 heures 20

Confidences :

Le ciel dévore les couleurs du soir? je vais songeur,(?), cramponné au livre de Marie Billetdoux, UN PEU DE DESIR SINON JE MEURS, et croise dans une ruelle, au bas d'une pente, Patrice sur son vélo qui m'apostrophe : Tiens, tu lis en marchant ? Patrice vient d'inaugurer LA FUREUR DE LIRE - toujours autant bûcheron de la langue de bois - en confiant au public présent qu'il n'aime pas trop voyager sinon à travers les livres lorsque sa fonction le lui permet - gêné, je dissimule Billetdoux, sans savoir trop quoi dire.

Sentiment étrange pour moi d'être Maire? me confie-t-il?

Comment tu fais pour prendre du recul, rester clair vis-à-vis de cette lourde fonction?

Comme tu vois, je rentre chez moi, simplement.

Sa réponse, épure d'orgueil, m'illumine !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig469_g2.jpg

18.09.2007 - Choulex - 19 heures 56

Plaque à gâteaux : voilà un métier peu enviable.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig468_g2.jpg

17.09.2007 - Vandoeuvres - 19 heures 06

N'est beau que ce qui fragile, passe avec nous.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig467_g2.jpg

16.09.2007 - Choulex - 17 heures 10

L'érotisme de l'au-delà que nous voile le string de l'horizon?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig466_g2.jpg

15.09.2007 - Choulex - 21 heures 08

Martine et Nathalie, joyeuses quadragénaires, réunissent leurs amis autour du thème de la féminité pour fêter leur anniversaire dans la salle communale du village.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig465_g2.jpg

14.09.2007 - Choulex - 19 heures 24

Ca pête le feu, les mômes?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig464_g2.jpg

13.09.2007 - Genève - 16 heures 43

L'engin de guerre nous rappelle que ce qui nous sépare de la bête reste ténu�

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig463_g2.jpg

12.09.2007 - Genève - 22 heures 24

Au cirque Knie :

Ca commence avec une chorégraphie insipide o� se mêlent hip hop urbain, gymnastique de fête fédérale et animation d'émission de variété télévisuelle. Les filles se trémoussent les postérieurs, les garçons font ronfler les biscotos.

C'est suivi d'un couple à la libido ondulante gainée dans du lycra scintillant. L'érotisme torride produit est nauséeux est m'empêche de me souvenir de leur prestation.

Vient ensuite - je sais plus�

Et un ventriloque génial. Enfin. Quelqu'un de vrai, hors esbroufe, qui me fait rire à en oublier les trente cinq francs payés pour le billet.

Tout ça est ponctué par trois petits vieux qui grinchent et cherchent à tout prix à nous arracher des rires en se moquant d'eux-mêmes.

Zèbres en carrousel qui sautent par-dessus des perches tendues par « les hommes de l'ombre », noirs, souvent�

Et le clown blanc avec son toujours plaintif saxophone qui retire la chaise au clown niais qui en voulant s'asseoir se casse la gueule six fois de suite.

Jaillit de nulle part un couple qu'on pourrait croire enchevêtrés dans les préliminaires - à moitié à poil - qui roucoule dans la lumière et cherche à tout prix à nous faire renier notre apostolat conjugal - pas le mien en tout cas - cette cabaretisation du cirque m'ennuie.

C'est l'époque qui veut ça ? Je regarde autour de moi. Le chapiteau est à moitié plein - ou a moitié vide, c'est selon. Les gens se lassent malgré la surenchère mal venue ? Mais un jongleur génial, ouf, m'arrache à ma mauvaise humeur.

J'oubliais - mais j'ai envie de l'oublier- cette femme (de la famille des propriétaires du cirque) qui virevolte autour d'un danseur musclé avec son étalon noir, et joue avec lui, en le dominant avec un insupportable et narcissique panache.

Merde !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig462_g2.jpg

11.09.2007 - Genève - 17 heures 05

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig461_g2.jpg

10.09.2007 - Genève - 10 heures 44

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig460_g2.jpg

09.09.2007 - Arare - 17 heures 15

Au spectacle des Zinzins.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig459_g2.jpg

08.09.2007 - Choulex - 23 heures 13

On émerge d'un film indien sirupeux o la beauté est déversée en camion benne sur un scénario inexistant et réactionnaire. Pour m'en remettre, je montre à Michel une photographie de la splendide Tina Modotti. Je veux le photographier avec le livre. Le lui plante de force dans les mains. L'assieds. Le surplombe, jambes écartées, et paf, Michel ne peut résister, m'envoie un amical coup de pied dans les roustons au moment o je déclenche.

Ca nous fait rire, et moi de capter ce moment ridiculement insignifiant et sans importance.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig458_g2.jpg

07.09.2007 - Servion - 22 heures 30

Si les mouches savaient lire - l'épopée d'Ulysse lié au mat pour échapper au chant des sirènes - elles se méfieraient peut-être un peu plus des pièges au phéromone.

Mais elles savent lire. Qui peut prétendre le contraire ? Et s'en foutent.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig457_g2.jpg

06.09.2007 - Mategnin - 16 heures 36

Concours de tartes aux pruneaux pour célébrer le jêune genevois, jour férié à Genève.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig456_g2.jpg

05.09.2007 - Perpignan - 00 heures 16

Trois mille cinq cents accrédités - beaucoup d'appareils photos en bandoulières - envahissent Perpignan pour le festival international de photojournalisme. Expos, colloques, rencontres avec les iconographes des grands magazines, avec les rédacteurs photos, les chefs d'agences, etc?.

L'industrie dresse ses stands. Canon vante ses dernières nouveautés, Adobe ses nouveaux programmes informatiques, etc?

Au couvent des Minimes, c?ur du dispositif de ce 19ème visa pour l'image, sont suspendus aux murs, des chapelets de photographies de toutes les bassesses dont sont capables les hommes en guerre. Etrange recueillement des visiteurs devant ces instants décisifs captés par le regard affûté des photographes. Images fortes ? Images nécessaires pour dégonder la conscience engourdie du public ? Images d'horreurs qui font enfler les tirages ? Business ?

Une multitude de travaux photographiques, de recherches plus personnelles, circulent entre les tables o sont postés les rédacteurs photos des grands magazines : « Oui c'est intéressant. Votre démarche me rappelle ce magnifique travail sur les indiens. Quel est le nom de ce photographe ? Vous le connaissez ? Si vous le voyez envoyez-le moi. Au revoir. Au suivant ! »

?

Vu des merveilles. Peu.

Quelques belles projections sur écran géant en plein air.

Moments joyeux autour de magrets de canard, arrosés de limonades et de bières, dans un esprit corporatif qui fait valser les conversations, etc?

?

Un jeune photographe suit un réfugié camerounais pendant presque deux ans. Traverse le Sahara avec lui. Se coule dans son ombre. Photographie son visage tourmenté. Photographie le pas incertain au milieu des champs de mines en Mauritanie. Les passeurs. L'argent qu'on lui prend, le bateau de pêcheur qui va l'emmener, les autres migrants entassés à fond de cale, la traversée en mer, l'arraisonnement par les douaniers espagnols.

C'est comme si on y était - Ce travail est exposé au Musée d'art contemporain de Barcelone - pose le problème de la mise en scène du réel, de l'engagement du photographe pour une cause qu'il va soumettre à son profit, etc..

Un autre suit les soldats de l'Alliance du nord, se fond dans un groupe armé qui recherche des Talibans. Qui en trouve un. Le déculotte, l'humilie. Le taliban implore. Il est mis en joue. Photographié, abattu, et finalement exposé au couvent des Minimes avec une mise en garde pour le public sensible.

C'est comme si on y était - ce travail a gagné un prix.

?

VISA POUR L'IMAGE?est « le » rendez-vous incontournable de tous les passionnés de la vie vue à travers les photoreportages. Pendant quinze jours, cet évènement international attire à Perpignan le Gotha des reporteurs qui sillonnent le monde pour témoigner sur ses guerres, ses catastrophes, ses exploits?.

Bernard Fourcade Président de la chambre de commerce et d'industrie de Perpignan et des Pyrénées-Orientales.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig455_g2.jpg

04.09.2007 - Barcelone - 13 heures 15

L'Espagne, numéro un de la consommation de cocaïne en Europe.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig453_g2.jpg

03.09.2007 - La Escala - Barcelone - 19 heures 26

Au grand galop en direction de l'Espagne à moto avec mon pote Nicolas qui expose au musée d'Art Contemporain de Barcelone. Sortons de l'autoroute, pour fuir un orage qui nous barre la route, (pas de vêtements de rechange), et empruntons une belle route dodelinante qui traverse un bois. En bordure de chemins carrossables qui s'enfoncent dans les fourrés, sont assises, sur des chaises en plastique, des filles qui offrent leurs services aux automobilistes de passage. « Arrête-toi, crie Nicolas en relevant la visière du casque, arrête-toi, c'est un super sujet photo?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig452_g2.jpg

02.09.2007 - Genève - 18 heures 50

Overdose festive à ne plus savoir o donner du regard?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig451_g2.jpg

01.09.2007 - Choulex - 21 heures 12

Vertige devant l'abysse utérin de la fleur de cactus qui s'ouvre à septembre.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera