GE - Une photo par jour

Francis Traunig



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2022

Janvier 2010

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1343_g2.jpg

31.01.2010 - Choulex - 16 heures 14

?un jour j'écrirai un long récit. Il n'y manquera pas un éclat de rire, pas un dimanche ensoleillé, pas une saveur. Pour raconter, le plus simplement possible, comme je ne comprends pas que tout a été si vite?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1342_g2.jpg

30.01.2010 - Genève - 12 heures 25

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1341_g2.jpg

29.01.2010 - Genève - 15 heures 04

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1340_g2.jpg

28.01.2010 - Genève - 07 heures 33

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1339_g2.jpg

27.01.2010 - Genève - 10 heures 50

Le secret de Marcel.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1338_g2.jpg

26.01.2010 - Choulex - 20 heures 21

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1337_g2.jpg

25.01.2010 - Oberried - 11 heures 01

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1336_g2.jpg

24.01.2010 - Choulex - 19 heures 32

Si placé à 680 mètres on dit à une fleur qu'elle sent bon, les mots mettront 2 secondes pour arriver à elle et la faire vibrer.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1335_g2.jpg

23.01.2010 - Genève - 15 heures 16

Manuela, qui n'a peur de rien, ferait battre un dragon en retraite en lui cognant sur le groin avec ses chaussures, tombe sur ses lunettes devant Notre Dame : 16 points de sutures.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1334_g2.jpg

22.01.2010 - Genève - 09 heures 40

La maîtresse se fâche avec René et le traîne par l'oreille jusque vers la poubelle dans laquelle elle le place, debout, et lui ordonne de se taire. C'est ce sapin esseulé vertical dans son sac poubelle qui revivifie ce haut fait pédagogique vieux d'un demi-siècle.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1333_g2.jpg

21.01.2010 - Choulex - 20 heures 42

Le fruit offre la lumière dont il s'est nourrit.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1332_g2.jpg

20.01.2010 - Genève - 20 heures 01

Ce soir, après la belle lecture de Cyril, les extérieurs semblaient bondés pour une collective et joyeuse séance de goudronnage de poumons malgré le crachin hivernal.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1331_g2.jpg

19.01.2010 - Genève - 12 heures 10

Que sait la truite
Dans l'écume de son torrent de montagne
De l'écume de mon désir pour toi

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1330_g2.jpg

18.01.2010 - Choulex - 21 heures 51

Constructeur de robots génial, virtuose de l'informatique, hacker, ami indéfectible, aventurier - il me raconte qu'avoir des cheveux gris lui permet d'exiger des réductions troisième âge quand il va au cinéma.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1329_g2.jpg

17.01.2010 - Genève - 19 heures 43

Rien n'est plus beau pour une limace qu'une salade qui s'ébroue sous la pluie

Rien n'est plus beau pour un motard que le feulement de son moteur en léger sous régime dans un tunnel

Rien n'est plus beau pour un concierge que des sacs poubelles bien alignés sur un trottoir

Rien n'est plus beau pour un photographe que de donner la chair de poule à l'illusion

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1328_g2.jpg

16.01.2010 - Nyon - 18 heures 24

« ?je vais récupérer ce filet pour y mettre des boules de naphtaline, c'est pratique, comme ça les fouines ne viendront plus me manger les câbles dans le moteur de la voiture? »

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1327_g2.jpg

15.01.2010 - Genève - 08 heures 46

Aujourd'hui, je me sens comme un tas de neige qui rêve de Cervin?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1326_g2.jpg

14.01.2010 - Genève - 08 heures 20

Pour l'ami Alan, dans le tango de la réflexion :

Si ceci n'est pas une pipe, qu'est-ce que c'est ?

Une image ? Un sexe dans la bouche d'une femme. L'image d'une image ? Le carrousel du plaisir tournant sur l'axe du monde ? Un désir de cigarette sublimé ? Le moment qui précéda la demande en mariage ? Une ode a Magritte, à Man Ray, à la Vie ?

Non ceci n'est pas une pipe, ni un moment de bonheur pour les élus, de frustrations pour les rejetés, ce n'est qu'une modeste invitation par l'image à l'accouplement entre réflexion et émotion?

Et cet accouplement, quand il est réussi, nourrit.
Parfois pas.

On ne peut pas exiger des gens qui s'expriment qu'ils aient le talent de dire des choses avec pertinence, sinon avoir des exigences de pertinence envers sa propre création.

C'est à celui à qui l'on s'adresse, que l'on offre son regard, qu'il faut laisser la liberté de prendre ou de rejeter?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1325_g2.jpg

13.01.2010 - Genève - 13 heures 07

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1324_g2.jpg

12.01.2010 - Genève - 12 heures 18

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1323_g2.jpg

11.01.2010 - Genève - 11 heures 05

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1322_g2.jpg

10.01.2010 - Troinex - 14 heures 41

Gigot d'agneau réduit au silence par son principal prédateur.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1321_g2.jpg

09.01.2010 - Servion - 13 heures 15

La mygale a huit yeux!

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1320_g2.jpg

08.01.2010 - Schoenried - 12 heures 55

Mais o sont les fourmis?

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1319_g2.jpg

07.01.2010 - Schoenried - 13 heures 50

Ski, clope and sun.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1318_g2.jpg

06.01.2010 - Schoenried - 13 heures 19

Juliette renifle la couverture des ?uvres complètes de ?éditées à la Pléïade. Considère le titre imprimé sur pleine peau, doré à l'or fin 23 carats.

-Sont nulos. A l'or ! Ben quand t'auras plus de thunes, t'auras qu'à gratter les titres de tes bouquins?


Il décroche le prix Nobel, ses livres se vendent comme des petits pains, son éditeur jubile, cartonne et le tue au volant de sa voiture. Absurde fin pour le philosophe de l'Absurde.


55 francs pour monter, descendre, monter, descendre, monter, descendre : L'absurde naît de la confrontation de l'appel de la pente avec la volupté déraisonnable de s'y laisser glisser, et recommencer? dirait Sisyphe.

Une femme, lisse comme un plan de travail de cuisine Bulthaupt, porte un manteau de fourrure. Elle s'épile pour se recouvrir de poils?

Un homme, Blancpain au poignet, considère l'heure à l'horloge de la gare.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1317_g2.jpg

05.01.2010 - Schoenried - 10 heures 21

Là, sous les sapins, Polansky, bracelet au poignet, lit peut-être le journal sous l'?il joliment soyeux et attendri de sa femme, probablement dévouée corps et âme. Il lit peut-être le dossier de Charly Hebdo sur : INJURES, savoir-vivre et code pénal. Eclate d'un rire contagieux, peut-être, en apprenant que Christophe Birot a été condamné à un mois de prison ferme pour avoir dit : « Retourne en Chine espèce de Hongrois » à Sarkozy le 31 janvier 2004. Il se dit, alors, peut-être ? : « Un mois de tôle pour si peu ? C'est cher payé, sans même avoir pris son pied.» Mais peut-être qu'il ne se le dit pas. Peut-être qu'il a d'autres soucis. Et que sa femme soyeuse et attendrie lui fait la gueule parce qu'elle est coincée dans son mazot étriqué. Alors, il me semble la voir à la fenêtre qui me regarde. Je lui souris et dévale la pente et écrit dans la poudre avec mes skis : ELLE EST BELLE LA ? mais n'arrive pas à finir ma phrase.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1316_g2.jpg

04.01.2010 - Schoenried - 10 heures 15

-Please mon chat, ne traverse pas la voie. Please dont ! Please?
-Tu me fait chier, tu m'emmerdes, en plus devant tout le monde, sur un quai de gare, C'est quoi ça ? C'est quoi ça ? ?

Avec une souveraine indifférence, le chat, la trentaine, une bonne centaine de kilos, pose ses deux valises, sort son E-phone et le considère en fumant une cigarette.

Elle, sans doute la belle mère, sèche comme un chips, enveloppée dans une doudoune Montcler, remballe vite son désarroi, et offre un very big smile a tous les gens qui attendent le train? et s'en foutent.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1315_g2.jpg

03.01.2010 - Schoenried - 13 heures 39

Sur le dos renversé des montagnes blanches, se côtoient deux armées qui ne savent rien l'une de l'autre. L'une est mécaniquement organisée, arrime les cimes aux vallées avec des multitudes de câbles, s'y transporte en hordes, qui, une fois aux sommets les dévalent pour recommencer inlassablement. Ces soldats conquièrent tout l'espace, le balisent, le colonisent, plantent des antennes sur les plus hauts rochers, qu'ils encerclent avec leurs avions et leurs hélicoptères. Ce sont les soldats-skieurs.

La seconde armée est en route depuis des millénaires. Elle chevauche les vallons, traverse les rivières en courbant l'échine sous les ciseaux géants des éclairs. Avec plus d'obstination que Grace de Monaco à l'assaut de son rocher, avec la volonté du cristal qui concentre en lui le soleil en un seul point, elle chemine silencieuse vers les hauteurs. C'est l'armée des sapins noirs. Lugubres la nuit comme des cormorans mazoutés, les sapins-soldats tendent leurs bras chargés de pives qu'ils jettent alentour quand les tempêtes les ébouriffe. Alors parfois c'est un mètre de pris à la pente sur deux mille pives larguées. Un mètre en cinquante ans.

Alors ? Sapins, skieurs, que savent-ils de leurs parallèles conquêtes ? Aussi peu de choses, peut-être, que la sardine sait du monde des blaireaux !

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1314_g2.jpg

02.01.2010 - Schoenried - 14 heures 44

Ski, soupe and sun.

https://objets.netopera.ch/upj_traunig/upj_traunig1313_g2.jpg

01.01.2010 - Crolles - 12 heures 00

?entre-temps, mille cent trente sept voitures ont été incendiées dans l'hexagone. Mais la nuit a été calme déclare Nicolas Sarkozy.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2022



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera