GE - Une photo par jour

Jean-Louis Claude



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009

Août 2020

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4070_g2.jpg

31.08.2020 - Lever de lune sur le Besso

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4069_g2.jpg

30.08.2020 - Neige à Zinal (1675 m.)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4068_g2.jpg

29.08.2020 - Sauterelle mimétiser sur le rocher

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4067_g2.jpg

28.08.2020 - 14 heures en ermite - Le jour se lève sur St-Ursanne, un léger brouillard entoure la ville encore endormie. Ma courte retraite touche à sa fin. La nuit fut agréable à part les moustiques qui tôt le matin sont venus perturber mon sommeil ; mais n'est-ce pas le sort d'un saint martyr de souffrir sous les piqûres de ces bestioles ? La veille j'avais allumé des bougies dans la grotte de saint Ursanne et dans la petite chapelle, petites lumières qui donnèrent une atmosphère mystique à l'ermitage. Le soleil pointe derrière la colline, assis sur les escaliers de la chapelle, j'attends sœur Marie-Benoît qui doit venir me délivrer de ma retraite dorée vers les 9 heures. Elle arrive enfin, toute souriante et plein d'énergie et me demande comment ma nuit s'est passée. Ma courte vie d'ermite c'est très bien passé mais je lui fais remarquer que 14 heures c'est trop court et qu'il est difficile de quitter cet endroit tellement apaisant pour aller retrouver la civilisation covidienne. Je vais avoir encore un petit moment d'émotion. Alors que j'entame ma descente vers la ville de St-Ursanne, la cloche de la chapelle se met à sonner à toute volée. C'est sœur Marie-Benoît que me souhaite un bon retour chez moi. J'ai eu un petit pincement au cœur, avec une envie de remonter et de continuer la retraite. Mais malheureusement, ce n'est pas possible, car ce soir, un autre apprenti ermite va prendre possession des lieux....

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4066_g2.jpg

27.08.2020 - 14 heures en ermite - À la suite de son périple missionnaire au côté de Colomban, le futur saint s'établit dans une grotte située au-dessus de la ville de St-Ursanne, où là, il vécut en solitaire avant qu'une communauté ne se rassemble autour de lui. Mais comme souvent dans la vie de ces hommes qui sortent de l'ordinaire, très peu de détails sur leur vie à cette époque nous sont parvenus. Selon la Vita Ursicini – première « biographie » écrite du saint – rédigée au 11ème siècle, Ursanne quitte Luxeuil avec Colomban et s'installe comme ermite au bord du Doubs. Pourquoi a-t-il choisi cet endroit ? L'histoire reste muette à ce sujet. À l'approche de sa mort, il fait venir les membres de sa communauté pour leur transmettre d'ultimes recommandations. C'est peut-être saint Wandrille qui érige ce qui s'apparente à un ermitage de l'ancienne retraite d'Ursanne vers le milieu du 7ème siècle. Aujourd'hui, on peut voir jusqu'à côté de la statue de St Ursanne, un ours. La légende de ce saint homme nous dit qu'un soir, tandis que l'ermite récite sa prière, un ours s'approche et dévore son fidèle âne. Ursanne ordonne alors à l'ours de le remplacer pour tous les travaux de portage. L'ours obéit et rentre au service de l'ermite. Une autre version de cette légende assure qu'Ursanne se nourrit des racines et des plantes qui lui amène un ours. Voilà l'explication que l'on nous donne pour expliquer la présence de cet ours au côté de saint Ursanne, dans les deux cas le saint domestique l'ours. L'ours est un animal très présent dans la vie de ces saints irlandais mais aussi dans la mythologie celtique. Colomban déjà dans son ermitage vosgien soumet les ours, leur faisant même porter le joug à la place des bœufs ; l'ours est en effet le symbole du roi dans la mythologie celte (Artus – Arthur), ce roi ne meurt pas. Or c'est en premier lieu vers les rois de son temps que va se porter l'action de redressement moral de Colomban ; ses successeurs poursuivront sa tâche. Dès le Moyen-?ge, les armes des villes de St-Gall et de St-Ursanne présentent un ours portant une crosse. Gall et Ursanne dont le nom latin se traduit par Ursicinus, soit « petit ours » ou « ourson », étaient tout deux des compagnons de route de Colomban.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4065_g2.jpg

26.08.2020 - 14 heures en ermite - Comme je l'ai déjà mentionné, l'héritage du moine Colomban est présent dans le Jura historique avec la fondation du couvent de Moutier-Grandval, fondé par des moines venus de Luxeuil vers 640, et dans la moindre mesure celui de St-Ursanne. Mais ce que l'on peut dire, même si le lien entre Ursanne et Colomban n'est pas prouvé, il est certain que Saint Germain, premier abbé de cette abbaye de Moutier-Grandval, a encouragé le culte d'Ursanne, ce qui rattache ce dernier au courant luxorien, donc au courant du christianisme irlandais ou gaël. Les centres monastiques d'Irlande se sont formés à partir de la famille ( muintir qui donnera moutier), de la tribu et du clan. L'organisation de ces communautés est en fait un groupement d'ermitages à l'intérieur d'une clôture autour d'une église. Elles sont sous l'autorité d'un abbé qui est avant tout un maître spirituel au sens fort. Les monastères jouent un rôle important dans l'organisation de la vie économique. Foyers d'oraison et de labeur, végétariens, vêtus de blancs, travailleurs infatigables, ses moines défrichèrent à leur tour des larges arpents de terre, donnant ainsi une impulsion salutaire à l'agriculture. Des ermites s'isolèrent, chacun en un site privilégié. Chacun à la charge d'un certain nombre de familles, elles-mêmes dispersées. Ainsi, petit à petit, se formèrent les paroisses rurales. Certain de ces moines irlandais rayonnaient une lumière intérieure et provoquaient pour ainsi dire un attrait chez les êtres humains qui voulaient écouter ce que ces esprits avaient à dire. Ce fut certainement le cas de Saint Ursanne.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4064_g2.jpg

25.08.2020 - 14 heures en ermite - L'image que l'on veut bien nous donner de St Ursanne, hormis sa légende qui ne sert qu'à endormir les neurones des gens crédules, ne correspond pas à l'image de ces moines irlandais venu évangéliser nos contrés sous l'impulsion de Colomban, à commencer par la vêture et la tonsure. Ces moines insulaires étaient vêtus de grandes robes blanches en laine bourrue sur lesquelles ils portaient la capuche, telles que la porte encore de nos jours les chartreux. Ce qui frappaient le plus les Gaulois, était sans conteste leur tonsure en croissant, qui, partait d'une oreille à l'autre, laissant les cheveux longs sur la nuque et un toupet sur le milieu du front. L'on disait que c'était celle de Simon le Magicien et nul n'ignorait en ce temps-là que le dit Simon avait été le chef des Druides. Tiens ! Tiens ! Elle remonte bien loin cette histoire ! En tout cas, il semblerait, que certains de leurs rites se rapprochaient des Esséniens, chrétiens primitifs, proches de Jésus. Un recueil de chants liturgiques de l'abbaye de Bangor en Irlande, d'où Colomban est parti, nous dit que : Demeure plein de délices Construite sur un rocher Vrai vigne Transplantée d'Egypte » Ce christianisme solaire irlandais, n'aurait-il pas été inspirés par les sages d'Héliopolis en Egypte, centre principal des Esséniens, dont faisait partie de cette communauté un autre grand Sage, Joseph d'Arimatie, dont la légende nous dit qu'il aborda en Irlande porteur de la sainte Coupe, le Graal, ayant recueilli le précieux Sang du Christ. Cette légende si cela en est une nous indique que l'esprit avait préparé, dans cette noble terre, quelques gouttes du sang du rédempteur, c'est-à-dire le germe spirituel d'une nouvelle forme de la Tradition. Mais ceci ne sont que des suppositions et le délire d'un apprenti ermite qui effectue 14 heures (1 heure pour cent ans) de solitude près de la grotte de ce saint irlandais venu s'établir il y a 1400 ans sur les bords du Doubs.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4063_g2.jpg

24.08.2020 - 14 heures en ermite - Le christianisme irlandais ou christianisme gaëlique est une pratique du christianisme qui se développa sur l'île d'Irlande avec l'arrivée des premiers chrétiens avant de s'exporter en Bretagne, en Gaule et en Germanie. On associe ce christianisme irlandais à l'arrivée des premiers évêques évangélisateurs, dont Patricius le romain au 5ème siècle, mais on sait qu'il existait déjà une communauté chrétienne avec des rites similaires dans leur pratique à celles des premiers chrétiens primitifs de Palestine. Malheureusement, ce christianisme primitif a progressivement dégénéré en une sorte de polythéisme et que le culte et la superstition des idoles chez les païens équivalent au culte des saints et de leurs images chez les chrétiens. On considère que ces communautés de moines se sont fortement développées après la fondation du monastère de Iona par Colomba au 5ème avant d'essaimer en Europe avec Colomban qui fut suivi par plusieurs moines qui ont laissé partout des traces, notamment c'est le cas de St Ursanne dans la région jurassienne.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4062_g2.jpg

23.08.2020 - 14 heures en ermite - « Ní féidir an dubh a chur ina gheal ach seal ». Vous ne pouvez pas faire passer du noir pour du blanc pendant longtemps. Vous ne pouvez pas cacher longtemps la vérité : dicton gaélique Saint Ursanne, un moine irlandais disciple de Colomban, venu s'établir dans le Jura après avoir été chassé de l'abbaye de Luxeuil fondée par Colomban, il n'en faut pas plus pour titiller ma curiosité et comme toujours je me méfie de ces érudits aux titres pompeux et de leurs légendes dorées qui n'ont aujourd'hui ni queue ni tête. L'histoire de ces moines irlandais venu évangéliser la région, ne correspond pas avec l'histoire que nous raconte les historiens de l'Eglise Romaine. Le fait que Colomban ait vécu une grande partie de sa vie en Bourgogne, après avoir fondé plusieurs monastères et qui, en passant, a dérangé les dirigeants laïcs et ecclésiastiques du monde mérovingien me rend ces moines irlandais fort sympathiques.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4061_g2.jpg

22.08.2020 - 14 heures en ermite - C'est par le Doubs que vers 615 Saint Ursanne « aurait » apporté le christianisme aux populations païennes de la région qui adoraient les arbres, les sources en guise de dieux. Nous avons très peu de détails de la vie de Saint Ursanne, Néanmoins, sa vie permets de mieux appréhender celles des ermites. À la suite de son périple missionnaire aux côtés de Colomban, le futur saint s'établit probablement dans une grotte où il vit en solitaire « en compagnie d'un ours ». C'est justement près de cette grotte que je vais vivre ma nuit d'ermite dans la petite chapelle datant de 1621, aménagée de manière spartiate. En effet, je vais bénéficier d'un lit, d'une petite table, le tout face à un autel datant de 1688 dédier à St Léger et St Ursanne.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4060_g2.jpg

21.08.2020 - 14 heures en ermite - Entre la fin du 6ème siècle et le début du 7ème siècle, Colomban fonde trois monastères en France – dont le plus connu est celui de Luxeuil – et un en Italie, à Bobbio. L'héritage de Colomban est présent dans le Jura historique avec le couvent de Moutier-Grandval, fondé par des moines venus de Luxeuil vers 640, et dans une moindre mesure avec celui de Saint-Ursanne.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4059_g2.jpg

20.08.2020 - 14 heures en ermite - Me voilà enfin seul devant la grotte de Saint Ursanne que la tradition veut qu'il soit l'un des douze compagnons de Colomban, moine qui quitte l'abbaye de Bangor en Irlande vers 590 pour entreprendre un périple évangélisateur à travers l'Europe.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4058_g2.jpg

19.08.2020 - 14 heures en ermite - Niché en haut de l'arrête rocheuse qui surplombe la ville de St-Ursanne, je vais vivre une expérience durant 14 heures en passant la soirée et la nuit dans la petite chapelle de l'ermitage datant de 1621. Soeur Marie-Benoît, qui s'occupe de l'accueil, me souhaite la bienvenue en sonnant la cloche avant de me laisser seul et me permettre de vivre cette brève expérience sur les traces de Saint Ursanne un moine venu d'Irlande au 7ème siècle.

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4057_g2.jpg

18.08.2020 - Le Doubs et la ville de St Ursanne

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4056_g2.jpg

17.08.2020 - Avertissement à l'entrée de la collégiale : Nous sommes tous mortels. Ah ! Bon !

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4055_g2.jpg

16.08.2020 - Motards allemands au col du Grand Saint-Bernard

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4054_g2.jpg

15.08.2020 - Col du Saint-Bernard, côté italien

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4053_g2.jpg

14.08.2020 - L'Ecureuil Airbus As 350 B3+

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4052_g2.jpg

13.08.2020 - Sous le Kamov, des hommes accrochent les éléments des nouvelles télécabines de Sorebois

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4051_g2.jpg

12.08.2020 - Le Kamov : 200 frs la minute

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4050_g2.jpg

11.08.2020 - Attention au chien, au chat et au patron

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4049_g2.jpg

10.08.2020 - Des mûres murissantes

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4048_g2.jpg

09.08.2020 - Sauvage du Val Formazza

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4047_g2.jpg

08.08.2020 - Ponte - Profiter du soleil

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4046_g2.jpg

07.08.2020 - Val Formazza - La cascade de la Toce

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4045_g2.jpg

06.08.2020 - Lever de soleil en Ossola

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4044_g2.jpg

05.08.2020 - Coucher de soleil en Ossola

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4043_g2.jpg

04.08.2020 - Vol biplace en parapente

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4042_g2.jpg

03.08.2020 - Ancienne route du col du Simplon

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4041_g2.jpg

02.08.2020 - Val d'Anniviers - Lac de Moiry

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4040_g2.jpg

01.08.2020 - 1 août - Fête nationale Suisse - Yobâ, Yoôba, Yooôbâ....

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera