GE - Une photo par jour

Danielle Magny



un mois d'images

Pour parcourir les images de l'auteur: la présence de l'auteur au long des années du site est visible et cliquable sur la droite.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2010
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2011
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021

Janvier 2013

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny612_g2.jpg

31.01.2013 - Bourasques

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny611_g2.jpg

30.01.2013 - "Les deux pieds sur la table" qu'y disait ...

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny610_g2.jpg

29.01.2013 - Visite à UPJ

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny609_g2.jpg

28.01.2013 - Ronde de surveillance

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny608_g2.jpg

27.01.2013 - Centre ville Amos

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny607_g2.jpg

26.01.2013 - La Morandière, Québec.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny606_g2.jpg

25.01.2013 - L'abysse. Au cinéma science fiction sur PRISE 2

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny605_g2.jpg

24.01.2013 - Pico

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny604_g2.jpg

23.01.2013 - Froid polaire -42

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny603_g2.jpg

22.01.2013 - Bonjour !

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny602_g2.jpg

21.01.2013 - Belle bouille.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny601_g2.jpg

20.01.2013 - Le p'tit dépanneur L'Essenciel à La Morandière.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny600_g2.jpg

19.01.2013 - Harricana la superbe.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny599_g2.jpg

18.01.2013 - Good morning sunshine.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny598_g2.jpg

17.01.2013 - Ah ! comme la neige a neigé

Émile Nelligan --- Source: http://www.republiquelibre.org/cousture/NELLIGAN.HTM
Notre poète national


Né le 24 décembre 1879 sur la rue La Gauchetière à Montréal, Émile Nelligan est aujourd'hui le plus connu de tous les poètes québécois. Très tôt, le jeune Nelligan ne démontre que très peu d'intérêt pour ses études et ne rêve que de poésie. À l'âge de 16 ans, il découvre les romantiques (Lamartine, Musset, Millevoye). Il quitte alors l'école, au grand mécontentement de ses parents. Son premier poème est publié dans «Le Samedi», le 13 juin 1896, qu'il signe du pseudonyme Émile Kovar. Il s'agit du poème intitulé «Rêve fantasque». Sous ce pseudonyme, huit autres de ses poèmes sont publiés dans les trois mois suivants. Le 10 février 1897, le jeune Nelligan est élu membre de l'École littéraire de Montréal.

Le 9 décembre 1898, Nelligan récite quelques-uns de ses poèmes en public pour la première fois, au château Ramezay. C'est son heure de gloire, et pourtant l'humeur du poète ne s'améliore point. Il s'engage dans la poésie spectrale, sombrement hallucinatoire. Ses crises de dépression se font de plus en plus fréquentes.

Le 9 août 1899, à la demande de son père, Nelligan est conduit à Longue-Pointe et interné à l'asile Saint-Benoît-Joseph-Labre. Ses docteurs diagnostiquent une «dégénérescence mentale», une forme de schizophrénie incurable. Il passe plus de 42 ans interné à l'asile. Il est souvent sollicité par les visiteurs, les infirmières et les médecins. Le 18 novembre 1941, Émile Nelligan meurt à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu. Mais sa disparition, comme c'est souvent le cas, marque la naissance de son mythe. Son oeuvre inachevée fascine le public et sa notoriété se répend en France et en Belgique. L'oeuvre de Nelligan est devenue un incontournable classique de la littérature québécoise.


J'ai choisi de reproduire ici trois de ses poèmes. Le premier, intitulé «Soir d'hiver» est probablement un des plus connus. Les premiers vers sont désormais célèbres. En 1965, ce poème fut transformé en chanson par l'excellent musicien Claude Léveillée et interprétée par la très talentueuse chanteuse Monique Leyrac.


Soir d'hiver

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
À la douleur que j'ai, que j'ai!

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire: Où vis-je? Où vais-je?
Tous ses espoirs gisent gelés:
Je suis la nouvelle Norvège
D'où les blonds ciels s'en sont allés.

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.

Ah! comme la neige a neigé!
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah! comme la neige a neigé!
Qu'est-ce que le spasme de vivre
À tout l'ennui que j'ai, que j'ai!...


Triste, dépressif et nostalgique, le poète est souvent seul. Quand il n'est pas dans sa petite chambre de l'avenue Laval, il se promène au centre-ville ou aux marchés Bonsecours et Jacques-Cartier, s'arrêtant occasionnellement dans une église. On sait peu de choses de sa vie privée, à part qu'il ne semble pas avoir eu de femmes importantes dans sa vie (à part sa mère). Plusieurs de ses poèmes reflètent d'ailleurs ses rêveries amoureuses et sa hantise d'aimer. Ce deuxième poème est de loin mon préféré.



BEAUTÉ CRUELLE

Certe, il ne faut avoir qu'un amour en ce monde,
Un amour, rien qu'un seul, tout fantasque soit-il;
Et moi qui le recherche ainsi, noble et subtil,
Voici qu'il m'est à l'âme une entaille profonde.

Elle est hautaine et belle, et moi timide et laid:
Je ne puis l'approcher qu'en des vapeurs de rêve.
Malheureux ! Plus je vais, et plus elle s'élève
Et dédaigne mon coeur pour un oeil qui lui plaît.

Voyez comme, pourtant, notre sort est étrange!
Si nous eussions tous deux fait de figure échange,
Comme elle m'eût aimé d'un amour sans pareil!

Et je l'eusse suivie en vrai fou de Tolède,
Aux pays de la brume, aux landes du soleil,
Si le Ciel m'eût fait beau, et qu'il l'eût faite laide!


Ce troisième poème, tragique, provient de son dernier cri, juste avant que la folie ne l'emporte et qu'il soit interné. Le vaisseau d'or... signe avant-coureur du naufrage?


LE VAISSEAU D'OR

Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l'or massif:
Ses mâts touchaient l'azur, sur des mers inconnues;
La Cyprine d'amour, cheveux épars, chairs nues,
S'étalait à sa proue, au soleil excessif.

Mais il vint une nuit frapper le grand écueil
Dans l'Océan trompeur où chantait la Sirène,
Et le naufrage horrible inclina sa carène
Aux profondeurs du Gouffre, immuable cercueil.

Ce fut un Vaisseau d'Or, dont les flancs diaphanes
Révélaient des trésors que les marins profanes,
Dégoût, Haine et Névrose, entre eux ont disputés.

Que reste-t-il de lui dans la tempête brève?
Qu'est devenu mon coeur, navire déserté?
Hélas! Il a sombré dans l'abîme du Rêve!

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny597_g2.jpg

16.01.2013 - Madame Katrhy Labonté, enseignante en "Protection et exploitation du territoire faunique" vous envoie un pp'tit coeur <3

Madame Kathy, était avec un groupe d'étudiants du secondaire dans le cadre d'un volet exploratoire, histoire de voir si une formation en foresterie pourrait les intéresser.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny596_g2.jpg

15.01.2013 - Les deux mâles qui partagent mon quotidien. Filou, le matou et Bosko mon gros toutou.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny595_g2.jpg

14.01.2013 - Un beau jour-One fine day

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny594_g2.jpg

13.01.2013 - Caméra de surveillance

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny593_g2.jpg

12.01.2013 - +5 à 5h00 pm

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny592_g2.jpg

11.01.2013 - Chasseur de crimes, métier dangeureux.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny591_g2.jpg

10.01.2013 - Bye bye nuages

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny590_g2.jpg

09.01.2013 - Le beau Bosko

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny589_g2.jpg

08.01.2013 - Bye bye soleil

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny588_g2.jpg

07.01.2013 - Au coin de la 1ière rue

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny587_g2.jpg

06.01.2013 - Dernier ciné-cadeau de la 30ième saison. Astérix, le coup du menhir.

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny586_g2.jpg

05.01.2013 - Grange et corde à linge

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny585_g2.jpg

04.01.2013 - Premier feu de l'an

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny584_g2.jpg

03.01.2013 - Doux matin

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny583_g2.jpg

02.01.2013 - Capture éphémère

https://objets.netopera.ch/upj_daniellemagny/upj_daniellemagny582_g2.jpg

01.01.2013 - Le pont couvert de l'Arche de Noé à Rochebaucourt, un type de structure que Michael ne connaissait pas.

Les ponts couverts sont de plus en plus rares. Ce type de pont est un témoin du début de la colonisation du territoire abitibien qui jusqu'au début des années 1910 était habité par les autochtones, des Algonquins, depuis plus de 8 000 ans.

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2010
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2011
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2021



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera