GE - Une photo par jour
je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Vodka avec une torsion

X

Viva la Revolution

X

How odd? :-)

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Finement Con #10

X

Finement Con #11

X

Finement Con #12

X

Finement Con #13

X

Finement Con #14

X

Finement Con #15

X

Finement Con #16

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Saint Martin (Ardèche)

X

Saint Martin (Ardèche)

X

La Bastide (Ardèche)

X

La Bastide (Ardèche)

X

Meysse (Ardèche)

X

Meysse (Ardèche)

X

Saint Martin sur Lavezon (Ardèche)

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Rassemblement de jeunes

X

"C'est le silence qui se remarque le plus..."

X

Juste une main alors...

X

Territoire nocturne

X

Comme antidote au mouvement suspendu: le voyage imaginaire

X

"Les lueurs immobiles d'un jour qui s'achève"

X

Ceci est un Magritte sur un Soulage

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Confinement J10 _ (1 km à la ronde)

X

Confinement J11 _ (le veau sous sa mère et puis c'est tout)

X

Confinement J12 _ (le cours de tantrisme zodiacal de Michel Perché ça décoiffe)

X

Confinement J13 _ (dans les bois, les fleurs sont jaunes)

X

Confinement J14 _ (rencontre)

X

Confinement J15 _ (dîner)

X

Confinement J16 _ (les enfants sont par-là)

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Détournement Confinement 10°j Valence

X

Confinement 11°j Valence

X

Merci Confinement 12°j Valence

X

Chacun chez soi Confinement 13°j Valence

X

Confinement 14°j Valence

X

Nouveau piéton Confinement 15°j Valence

X

Hommage Confinement 16°j Valence

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Confinement 10 : désert !

X

Confinement 11 : l'aide à la personne, indispensable!! Mais il y a des risques...

X

Confinement 12 : tout est renversé.

X

Confinement 13 : tout le monde s'évite, se fuit même.

X

Confinement 14 : maintenir les distances, pour ceux qui ne veulent pas comprendre.

X

Confinement 15 : toujours très calme, circulation plus qu'écologique !!

X

Confinement 16 : j'ai voulu transformer l'appareil photo en microscope; voilà le résultat ! Pas convainquant !!

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

APRÈS LE GEL UNE JOURNÉE SPLENDIDE

X

THE KILLING MACHINE IS NOT COVID-19 BUT THE INSTALLATION OF 5G

faites un peu de recherches vous-même.

X

COQUILLAGES DE MER

X

LA NEUVIÈME JOURNÉE DU PRINTEMPS

X

PAS D'OMBRE SANS LUMIÈRE

X

VOILÀ LE COVID-19 RÉINVENTÉ

vous avez assez peur? vous êtes prêt pour le vaccin (déjà au point à l'aide de 5G) pour réduire la population mondiale. mieux ne pas accepter... bien sur dites-vous, c'est un poisson d'avril!

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

le confinement des corps est le désir ultime de la démence technologique et financière - avons-nous atteint précocement leur paradis artificiel, leur solution finale ? sans aucun doute qu'ils s'en réjouissent

préparons-nous à nous débattre et nous battre encore plus furieusement qu'avant

X

la migrante allume sa cigarette ... une lueur dans son futur ...

X

la colère qu'il faut accumuler, organiser, maîtriser, échanger, augmenter...

X

jeter des sorts

X

bouc émissaire, prison des Beaumettes à Marseille

Envoyons enfin les milliardaires se prendre la colère des Dieux dans la gueule !

X

peur de la lumière

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Romania - #stayhome

X

Coronavirus vaccine

X

I am negative! :)

X

Test COVID-19

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

HARI ÔM INDIA - 17 - Shiva, celui qui rend heureux, le bienveillant.

OM NAMAH SHIVA !

Shiva, le grand ascète, destructeur de l'ignorance (il a du boulot), que beaucoup honorent comme dieu tout-puissant. Nom de la troisième personne de la Trinité, le Destructeur, Brama est le Créateur et Vishnou, le Protecteur. Sur les bords du Gange, son culte est célébré en février lors de la Shivatri. Le culte de Shiva rassemble environs 25 % d'hindous. C'est une divinité largement vénérée en Inde, au Népal et au Sri Lanka.

Les attributs de Shiva sont le serpent autour de son cou, le croissant de lune qui orne sa tête, la rivière sainte du Gange qui coule de ses cheveux emmêlés, le troisième œil sur son front, le trident comme son arme, et le tambour damaru. Il est généralement adoré sous la forme d'un ligam.

News of India : Voilà, le verdict est tombé depuis hier, on est confiné dans notre hôtel jusqu'au 14 avril en compagnie de 1,3 milliards d'habitant de ce pays et ici, à Rishikesh, la police ne rigole pas. Mercredi, l'Inde recensait 519 cas de Covid-19, dont 10 morts, mais il faut prendre ces chiffres avec des pincettes.
Nous pouvons sortir de 7h00 à 10h00 du matin pour faire les courses puis après à la maison, la police patrouille. J'en profite le matin pour faire une ballade dans les forêts environnantes pour me dégourdir les jambes et profiter du chant des oiseaux. Mais à 10h00 retour à l'hôtel.
Ma chance, c'est d'avoir un resto népalais juste à côté de mon hôtel, ils me passent les repas par le balcon. Je suis loin d'être malheureux.

X

HARI ÔM INDIA - 18 - Méditation au bord du Gange

CONFINEMENT MEDITATIF

C'est bien connu, c'est quand la poule est au repos qu'elle produit beaucoup. En ces temps de confinement on peut profiter de s'arrêter de cogiter et de laisser ses pensées vaguer vers d'autres horizons. Il est clair, et même certain, que notre planète ne tourne pas rond. Peut-être qu'un jour nous nous apercevrons que nos richesses extérieures ne font pas le bonheur et qu'alors nous déciderons de mener une existence différente. Mais il risque d'être trop tard.
Comment demander aux enfants de la génération Y,Z, d'avoir du respect envers la génération des Baby-boomers et X, quand on voit des Donald Trump ou des Jair Bolsonaro, qui ont été élus « démocratiquement », préparer leur futur. Albert Camus écrivait que toute forme de mépris, si elle intervient en politique, prépare ou instaure le fascisme. Nous n'en sommes pas loin, moutons que nous sommes. Ceux qui nous dirigent sont des tordus et des imbéciles et ceux qui les suivent sont des ignorants.

Il y a quelques jours, j'écoutais la Radio Suisse. Un virologue très connu expliquait qu'il avait entamé il y a quelques années des recherches sur le précédent « coronavirus » de 2015 (je ne me rappelle plus des détails techniques) et qu'il y a deux ans on avait arrêté les recherches faute de financement. Il expliquait que s'il avait continué, on n'en serait peut-être pas là aujourd'hui. Je ne peux m'empêcher de penser à l'oncologue brésilien Drauzio Varella, Prix Nobel de médecine, qui mène des recherches sur le cancer et le sida qui a dit :
« Dans le monde actuel, on investit cinq fois plus de médicaments pour la virilité masculine et en silicone pour les femmes, que pour la guérison d'Alzheimer. D'ici quelques années, nous aurons des vieilles aux gros seins et des vieux aux pénis bien raides, mais aucun d'entre eux ne se souviendra à quoi ça sert.

Les chiffres font souvent peur, tant il est facile de les manipuler. Le Premier ministre britannique Benjamin Disraeli affirmait au XIXe siècle qu'ils existent trois sortes de mensonges : Les petits, les gros et les statistiques.

X

HARI ÔM INDIA - 19 - Les hommes de la voirie luttent contre le coronavirus

COMME LE GANGE, LA VIE S'ÉCOULE LENTEMENT

L'Inde dénombrait officiellement vendredi matin 724 cas confirmés de Covid-19 et 17 morts. Mais les experts jugent ce nombre grandement sous-estimé en raison de la faible quantité de tests réalisés. D'après le manager de l'hôtel, il n'y aurait pas de cas mortel à Rishikesh.

Ici, la vie s'organise, les rapports entre les Indiens et les Occidentaux se passent bien. Les magasins d'alimentation et les officines ayurvédiques peuvent ouvrirent de 7h00 à 10h00. Par contre les restos restent fermés. Malgré tout, on peut boire un tchai ou un café dans certains endroits ; ils vous passent les boissons ou la nourriture par une légère ouverture du rideau de fer. En ce qui concerne le système D, les Indiens savent y faire et ne manquent pas d'imagination.

Si pour le moment à Rishikesh tout se passe bien il n'en va pas de même dans certains Etats. Une autre préoccupation vient des nombreuses agressions de personnes travaillant dans des secteurs essentiels qui ont été signalées ces derniers jours dans ce pays de 1,3 milliard d'habitants. Le phénomène a pris une telle ampleur que même les responsables politiques indiens s'en alarment. Le Premier ministre Narendra Modi a évoqué en personne "l'énorme problème" du harcèlement de soignants.
Cette semaine, des docteurs du All India Institute of Medical Sciences de New Delhi, hôpital public le plus renommé du pays, ont sollicité l'aide du gouvernement suite à l'expulsion de soignants de leur domicile par leur propriétaire ou le syndicat de copropriété. "De nombreux docteurs sont à la rue avec leurs valises, nulle part où aller, à travers le pays", ont-ils écrit dans une lettre ouverte. C'est le monde à l'envers, en Europe on applaudit tout le travail du personnel soignant et en Inde on le méprise car soupçonné d'être des transmetteurs du virus Covid-19. On ne s'étonne pas que certains Occidentaux sont regardés de travers.

X

HARI ÔM INDIA - 20 - Petite balade dans la jungle avant le couvre-feu

SUNDAY – LE JOUR DU SOLEIL

Dimanche, le jour du soleil, les indiens se reposent. Mon prof de yoga ne donne pas de cours ce jour-là. Comme exercice, il m'a conseillé d'aller sur le toit de l'hôtel et de me détendre au soleil. Je ne vais pas suivre son conseil. Plutôt celui de Nietzsche qui a dit : « Si tu ne veux pas fatiguer tes yeux et tes sens, cours après le soleil à l'ombre ». Par contre je me suis conseillé d'aller faire un tour dans la jungle, car les éléphants sont dans les parages. Je n'en n'ai pas vu, j'ai juste vu de nombreux cacas de ces pachydermes, dont certains étaient frais. Malheureusement après deux heures et demi de marche, il fallait penser à rentrer à l'hôtel, car le couvre-feu débute à 10h00 du matin. Mieux vaut respecter les consignes du gouvernement, car les policiers indiens ne sont pas de joyeux gais lurons.
J'ai adoré cette ballade, il y avait un silence, interrompu parfois par des cris d'animaux ou d'oiseaux. Pas de bruits de klaxons pour venir interrompre votre rêverie solitaire. La seule crainte, c'est de se retrouver nez à nez avec un tigre. Il y a trois ans, un tigre et ses deux petits se promenaient dans la jungle de Rishikesh, à l'époque je ne m'étais pas aventuré dans le coin. Mais bon, ne dramatisons pas, j'ai rencontré pas mal de femmes indiennes et népalaises qui allaient chercher du bois pour la cuisine ou de l'herbe pour leurs vaches. Leur présence était rassurante.
La jungle, est une bonne échappatoire au confinement, d'ailleurs je ne suis pas le seul à penser cela, car chaque jour, je rencontre dans la forêt de plus en plus d'Occidentaux qui pensent la même chose que moi.

X

HARI ÔM INDIA - 21 - Couvre-feu sur Rishikesh, la police veille au grain.

BFM.TV SEUL LIEN AVEC L'EUROPE (hélas !)

À Rishikesh on a pas mal de problèmes avec Internet, je pense que c'est dû au nombre d'utilisateurs qui se servent en ces temps difficiles des réseaux sociaux. Les Indiens sont des énormes consommateurs. Un jour, un mendiant c'est moqué de moi parce que je n'avais pas de smartphone, il m'a montré le sien qui était tout biscornu, entouré de scotch et de ficelle mais qui apparemment marchait.
Dans mon confinent, j'ai donc le temps de consulter Internet, seul lien qui me relie à l'Europe. La seule télévision que je capte plus ou moins correctement c'est BFM.TV. dont certains journalistes m'exaspèrent au plus haut point. Difficile de rester zen face à cette bande d'experts tous plus ou moins constipés qui vous répètent à longueur de journée des inepties et des recommandations destinées à des enfants de l'école enfantine. BFM.TV la télévision fayotte de l'Etat qui rapporte toutes les niaiseries, bourdes, imbécilités, maladresses, « mensonges » de la Macronie.

PLACE AU DIRECT – La journaliste interrompt l'expert car un évènement incroyable est en train de se passer à Paris. :
Le préfet Didier Lallement inspecte les quais de la Seine pour s'assurer que les consignes qu'il a donné de ne pas s'attrouper sur les-dits quais sont bien respectées.
Et l'on voit pendant cinq minutes ce gringalet de préfet, qui passe son temps à mépriser les gens, déambuler l'air d'une andouille, sourire en coin, dans un costume trop ample pour sa magnificence, suivi par une poigné de gros lourdauds au regard patibulaire, qui s'assurent qu'aucune petite vieille ne vienne agresser le préfet avec un parapluie.

C'est sûr, j'aimerais bien regarder La Télévision Suisse Romande, France 24 ou Arte, mais je capte mal ces chaînes et j'en suis le premier désolé. Alors à défaut.... je regarde BFM.TV.

X

HARI ÔM INDIA - 22 - – Au carrefour des routes de Neelkanth et Dugadda

BAS LES MASQUES

Apparemment, au neuvième jour de mon confinement indien, les choses ont l'air de bien se passer. Mon manager m'a affirmé qu'il n'y avait pas eu de décès dû au Coronavirus dans la région de Rishikesh. Il faut reconnaître que le « Ministry of Health & Family Welfare Government of India » a pris les choses en main assez tôt. Avant le confinement, trois médecins sont venus à l'hôtel nous expliquer que nous devions sortir avec des masques et que nous devions avoir dans notre poche du gel hydroalcoolique pour la désinfection des mains. Le jour du confinement, tous les indiens et Occidentaux se sont procurer des masques, les magasins en avait suffisamment en stock et jusqu'à ce jour tout le monde respect les consignes et ça à l'air de marcher. Il est vrai que le masque est sécurisant quand on sort. On se protège contre les postillons des autres et on évite aussi d'envoyer nos postillons. Dans les magasins et chez les marchands de fruits et légumes ils mettent des gants pour nous servir. Donc, dans ce pays qui semblent légèrement bordélique, pour le moment, on n'est pas trop angoissé.

Hier j'ai vu une vidéo hallucinante. La porte-parole de la Macronie, Sibête Siconne expliquait au français que les masques ne servaient à rien. Elle-même blatèrait à la télé afin clarifier une position de l'exécutif qu'elle ne savait pas utiliser un masque : « Vous savez quoi ? Je ne sais pas utiliser un masque. Je pourrais dire : ‘Je suis une ministre, je me mets un masque', mais en fait, je ne sais pas l'utiliser ». Et d'ajouter : « Parce que l'utilisation d'un masque, ce sont des gestes techniques précis, sinon on se gratte le nez sous le masque, on a du virus sur les mains ; sinon on en a une utilisation qui n'est pas bonne, et ça peut même être contre-productif. » Ces gens prennent vraiment les français pour des cons. Tout ça pour masquer un mensonge d'Etat, mensonge qui va tuer beaucoup de monde.

Agnès Buzyn, ancienne Sinistre de la Santé, qui avait déclaré que le risque de propagation du coronavirus était quasiment nul en France, avait envoyé à Wuhan tout un lot de masques s'en même se renseigner sur le stock de masques de la réserve sanitaire française. Résultat, quand l'épidémie est arrivée en France, le pays n'avait plus assez de masques pour protéger sa population, en premier lieu les médecins et les infirmières.

Il faut savoir également que le mari d'Agnès Buzyn, Monsieur Yves Lévy, ancien patron de l'Institut national de santé et de la recherche médical (Inserm), spécialiste du système immunitaire, il y a quelques temps, avait participé à l'inauguration du Laboratoire P4 à Wuhan d'où le virus est sorti.

Moralité : La Macronie a décidé de manifester sa solidarité à l'égard du peuple chinois en envoyant des masques afin que la population chinoise se protège contre l'épidémie. Quel beau geste !
En revanche, la Macronie n'a pas décidé d'équiper sa population de masques, afin que les français ne se mettent pas les doigts dans le nez, et de les envoyer voter sans aucun scrupule au risque d'attraper le virus et peut-être d'y laisser sa peau. On dit merci à qui ?

X

HARI ÔM INDIA - 23 - 10 ans pour construire un pont inachevé

SIXIÈME PUISSANCE AU MONDE

L'Inde n'a cessé de fasciner les Occidentaux qui, des premiers voyageurs de l'Antiquité aux hommes d'affaires d'aujourd'hui en passant par les hippies, n'ont eu de cesse de la réinventer. De plus en plus compétitive et ambitieuse, l'Inde contemporaine ressent la nostalgie d'un passé glorieux, quand elle parlait sanskrit et dominait l'Asie. Trouble passager lié à la modernité. Mais dans ce pays qui connait une croissance à deux chiffres, la majorité de la population vit encore à la campagne souvent sans électricité ni eau courante.

Les nationalistes indiens peuvent être fiers : en quelques années, leur pays s'est imposé comme un leader de la mondialisation. Le pays de Gandhi le pacifiste s'est même doté de l'arme atomique, ce que certains hindous exhalent. Après l'explosion de cinq engins nucléaires dans le désert du Rajasthan, des religieux en robe de cérémonie safran sont allés remplir des fioles de sables pour les revendre comme des offrandes sacrées. « L'Inde sanctifie son sable radioactif ». Les cons !
Aujourd'hui, la démocratie est minée par des discriminations et la corruption ; le pluralisme, par les revendications identitaires, le fanatisme religieux et xénophobe.

En regardant ce pont inachevé de mon image du jour, je me suis fait la réflexion suivante ? Ils sont même pas foutu de construire correctement un pont et il envoie une fusée sur Mars. Un pays où la hausse du prix des oignons plombe le budget de millions de foyers peut-il se permettre de dépenser des millions pour envoyer une fusée sur Mars ?
La fusée Mangalyaan (Véhicule martien) a été envoyée en 2013 sur mars, emportant des instruments scientifiques permettant d'étudier l'échappement de l'atmosphère martienne, de détecter les traces de méthane et de rechercher les vestiges de la présence d'eau à la surface de la planète, alors même qu'en Inde le problème de l'eau devient un problème majeur.
Ce lancement donne une dimension interplanétaire à un vieux débat indien, la recherche du juste équilibre entre la nécessité de développer le potentiel technologique et celle de nourrir les pauvres. Il soulève également une question que devraient méditer tous les pays lancés dans l'aventure spatiale : à quoi sert un programme spatial ?

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020


X

Confinement 10ème jour.

Seule au monde

X

Confinement 11ème jour

Confinement spirituel

X

Confinement 12ème jour

Aujourd'hui est il encore possible d'être aveugle à la lumière qu'apporte l'art dans notre quotidien ?

X

Confinement 13ème jour

10 jour après l'arrivée du printemps c'est au tour du flux touristiques

X

Confinement 14ème jour

Pulisons printanière

X

Confinement 15ème jour

Mina Style

je 26.03.2020
ve 27.03.2020
sa 28.03.2020
di 29.03.2020
lu 30.03.2020
ma 31.03.2020
me 01.04.2020