GE - Une photo par jour
ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Coronavirus, COVID-19

X

Coronavirus, COVID-19

X

Coronavirus, COVID-19

X

Coronavirus

State of emergency in Romania starting on Monday, March,16, 2020.

X

Coronavirus COVID - 19 around the globe

X

UEFA postpones EURO 2020 by 12 mounth

X

The 2020 Summer Olympics, Tokyo?

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Le Puy-en-Velay, Haute-Loire

X

Le Puy-en-Velay, Haute-Loire

X

Le Puy-en-Velay, Haute-Loire

X

Paranoiavirus

Confinement permier jour.

X

Quand il n'y a plus de grandes choses à perdre ...

Confinement, 2ème jour. Je n'ai pas pour habitudes de commenter mes photos mais aujourd'hui celle-ci semblent être bouleversés pour un petit moment ...
Faisant partie d'un collectif de photographe, depuis 2017, qui vise à produire une photo par J'essaierai d'occuper une parite de mon temps en accompagnant mes images d'un texte! (peu être pas tous les jours).
Pour aujourd'hui ne possédant pas la télévision, j'ai passé une partie de mon temps à observer le carrefour en bas de chez moi. Parmis les quelques personnes à oser l'errance dans ces rues désertes, une partie parait ne plus avoir de grandes choses à perdre ou gagner depuis un bout de temps déjà.
Sans grande transition je dois dire que cela m'a tout simplement ému et j'espère que cette période sera pour nous le moment de prendre conscience du monde qui nous entoure ainsi que de nous même!

X

Confinement 3ème jour

Aujourd'hui après un long échange avec mon seul interlocuteur que je représente, je finis par atteindre le point godwin.
Ces derniers jours, Internet oblige, je me suis retrouvé face à de nombreux commentaires qui acculent ceux qui prennent une petite bouffée d'air malgré les restrictions.
Je dois dire que pour ma part je me sens rassuré par ces personnes.
Malgrès que je penses aussi que le confinement soit la solution à adopter.
Ne nous devrions nous pas nous poser des questions sur le fait que notre liberté soit réduite à néant en seulement deux jours, le tout du à la peur?
N'est-il pas normal qu'une partie d'entre nous ai besoin de plus de temps pour analyser la situation ?
Si le point godwin à était atteint c'est qu'une partie de ma famille est d'origine juive et roumaine. Et qu'elle a subit les réactions des peuples confinés par la peur.
Merci à la majorité des Français qui joue le jeu du confinement afin d'éviter le pire.
Du respect à la minorité qui essaiera toujours de garder un peu de liberté,
Mais avant tout un immense merci au médical, au social, aux agriculteurs et ouvriers qui permettent que le monde tourne sans nous et malgré nos convictions.

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Philolaos Valence

X

Jaubernie Ardèche

X

De Guillaume

X

Protection confinement 1erj Valence

X

Affichage 2°j Valence

X

Vide Confinement 3°j Valence

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Pierrelatte (Drôme)

X

Valence (Drôme)

X

Saint Martin/Lavezon (Ardèche)

X

Meysse (Ardèche)

X

Meysse (Ardèche)

X

La Bastide (Ardèche)

X

La Bastide (Ardèche)

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Ardèche un jour Ardèche toujours _ (le printemps s'en fout)

X

Ardèche un jour Ardèche toujours _ (fratrie)

X

Ardèche un jour Ardèche toujours _ (le chemin du lac)

X

Confinement J-1 (Valence)

X

J1 - (cette étrange paix)

X

confinement J2 - (le goûter)

X

confinement J3 - (Le selfie c'est l'art photographique (visionnaire, puisqu'arrivé avant l'heure) des confinés)

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

LE PRINTEMPS APPROCHE

X

ALL WEAPONS ARE GOOD AGAINST THE (MAN MADE?) WUHAN CORONAVIRUS

X

ON N'A PAS FAIT DES COURSES DANS L'ESPOIR QUE NOS CONCITOYENS LAISSERONT QUELQUES VIVRES POUR NOUS

X

LE SOLEIL N'A PAS DES DÉSIRS

X

BANANE CONFINÉE

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

HARI ÔM INDIA - 4- De New Delhi à Rishikesh

ON THE YOGIS' ROAD

Depuis trente ans que je voyage en Inde, c'est la première fois que je prends un taxi pour me rendre de New Delhi à Rishikesh. D'habitude je prends le bus ; mais en ces temps d'épidémie mieux vaut pas prendre de risque. En effet, l'indien à souvent tendance à cracher, à se racler la gorge bruyamment et à recracher, à roter, à péter sans prendre aucune précaution pour la personne qui se trouve à côté de lui. Il ne faut pas jouer avec le feu ! En temps normal, c'est naturel, où il y a de la gêne il n'y a pas de plaisir. Mais aujourd'hui, c'est différent, d'autant plus que l'Inde commence à prendre conscience du danger du Coronavirus.
Donc j'ai pris un taxi. En cinq heures de route, mon chauffeur à utiliser 23 fois son portable et a conversé durant quatre heures au total. Quand on sait qu'on compte en moyenne 80'000 morts sur les routes indiennes par an, la situation n'était pas très rassurante. Dans ces moments-là on se pose alors la question : Vaut-il mieux mourir du Coronavirus ou alors mourir atrocement dans un taxi indien, écrasé par un camion, pendant que votre chauffeur était en train de téléphoner sur son portable ? Un vrai dilemme. Quand on connait le dicton qui dit que les trois choses dont a besoin un taxi en Inde, c'est : « Good horn, good brakes, on good Luck ». (Un bon klaxon, de bons freins et de la chance) vous priez la Trinité hindoue, Brahma, Vishnou, Shiva, pour arriver entier à destination. En plus le chauffeur a ouvert durant le trajet neuf fois la portière pour cracher, qu'on soit sur l'autoroute ou sur une départementale à une vitesse oscillante entre 90 et 100 km/heure. C'est avec un grand soulagement que je suis enfin arrivé sain et sauf à Rishikesh, capitale du Yoga.

X

HARI ÔM INDIA - 5 - Le gardien de chantier

AUX PAYS DES SADDHUS

J'ai posé pour quelques jours mes valises à Rishikesh, afin de décompresser. Avec le décalage horaire, j'ai un peu la tête lourde, il faut se remettre dans le bain et s'adapter à la nourriture. Le tonnerre a grondé toute la nuit, les dieux des montagnes himalayennes ne sont pas contents et ils ont raison de le faire savoir. Au bord du Gange, les prières raisonnent dans le vide. Vite se réfugier dans le silence....

Nombreux sont les yogis, mais j'aime ces saddhus errants.
Le corps enduit de poussière, ils mangent peu,
Ne gardent pas un seul grain de riz dans leur bol.

Aucune nourriture dans leur bagage, seulement la faim
Aucune gourmandise chez eux :
Ils s'abreuvent à leur propre soif.

Ces ascètes ont vaincu leurs désirs
Dans leur errance ils ont trouvé la destination
Qu'ils cherchaient depuis si longtemps.
Partis à la poursuite de la vérité,
Ils l'ont trouvée en eux-même

Assis au bord de la route, je les attends,
Au souvenir de ces sanyasis j'ai les larmes aux yeux
Pour moi ils eurent tant d'attention.
Ils irradiaient.
Nombreux sont les yogis, mais j'aime ces saddhus errants,

Latif

X

HARI ÔM INDIA - 6 - Monumentale statue de Shiva à Haridwar

LA PORTE DE VISHNOU

La signification de la ville d'Haridwar est « la porte de Vishnou ». L'endroit le plus sacré de Haridwar est le ghat Hari-Ki-Pairi où les dévots viennent adorer l'empreinte du pied de Vishnou, le Hari-Ki-Charan, que l'on conserve dans le temple de Gangadwara. On représente généralement Vishnou, le Créateur, avec quatre bras, tenant outre un lotus, la massue, la conque et le disque solaire, l'arme divine qui anéantit les ennemis comme l'éclair. C'est au Hari-Ki-Pairi que le Gange, affirme la légende, sortit de la montagne pour entrer dans la plaine en se frayant un passage entre les orteils du dieu.
En effet, le Gange, fleuve sacré de l'Inde d'où Ganga la déesse hindoue s'écoule de l'orteil de Vichnou, est l'explication que l'on vous donne afin d'éclairer votre lanterne quand vous venez en pèlerinage à Haridwar. Apparemment ce dieu n'est pas sensible au chatouillement.

Tout près du temple de Gangadwara on peut apercevoir une île artificielle rattachée par un pont à la rive droite où l'on découvre la tour Birla, surmontée d'une pendule à l'aspect plus britannique qu'indien. L'édifice commémore le souvenir de l'immersion à Haridwar d'une partie des cendres du Mahatma Gandhi dont la famille Birla s'était faite la protectrice attitrée. C'est d'ailleurs dans le jardin des Birla à Delhi que le mahatma fut assassiné le 30 janvier 1948.

X

HARI ÔM INDIA - 7 - Deux mondes se croisent

COMME UN SINGE AGITÉ

Depuis une trentaine d'années je parcours l'Inde, mais surtout je me rends dans les vallées himalayennes à la découverte de ces différentes ethnies qui peuplent ces montagnes. L'ennui c'est que j'ai des points de comparaisons avec mes premiers voyages où je découvrais ce pays qui me fascinait tant et donc, j'ai tendance aujourd'hui, à mettre en parallèle mes voyages actuels avec ceux que j'effectuais jadis. Ce n'est pas évidant de corriger ce mauvais penchant car mon esprit devant ce grand barnum qu'est devenu Rishikesh est comme un singe, il est continuellement turbulent, il saute d'une pensée à l'autre, ce qui me rend agité et confus. Quand je pense à tous ces grands sages orientaux qui nous ont tant apportés sur le plan spirituel et que je vois aujourd'hui le résultat, ça me désole. Le « paraître » est le nouveau maître de l'ignorance et sur les bords du Gange, les occidentaux ont transformé le sacré en une grande foire de l'égocentrisme. Certains occidentaux ignorent que les vrais miracles s'accomplissent d'abord en silence. Comme dirait ce bon vieux sage Lao Tseu du pays du Coronavirus Levant : « Le silence est source d'une grande force ».
Commençons d'abord par appliquer cette règle à soi-même, la pensée négative gaspille l'énergie du corps, alors que la pensée positive vivifie cette énergie.

NEWS OF INDIA : Ce matin 3 médecins sont passés à l'hôtel pour informer les clients sur le Coronavirus. J'ai trouvé l'initiative bonne de la part du Ministry of Health & Family Welfare Government of India de nous donner des conseils en cas de problème. On sait maintenant à qui et où s'adresser. Depuis deux jours les Indiens dans les restaurants et boutiques commencent à mettre des masques, mais l'ambiance ici, est moins anxiogène qu'en Europe.

X

HARI ÔM INDIA - 8 - Le moment où il ne faut pas attraper une crampe

YOGA SUTRA

Théoriquement, le yoga est une technique de libération de l'esprit. Le principe est de libérer sa conscience en se détachant spirituellement de son propre corps pour le transcender et rejoindre Dieu. Cette libération de l'esprit est formulée dans un texte s'intitulant, les « Yoga Sutra » attribué à un auteur semi-légendaire nommé Patanjali. Qui était Patanjali et quand vivait-il ? Les Indiens n'en savent rien. Les estimations vont du 2ème siècle avant notre ère au 5ème siècle après J.-C. Le sage Patanjali formalisa une série de postures appelées asana. Exécutées en même temps que des exercices de respiration et de méditation (pranayama) elles devaient permettre à l'individu de s'engager sur le chemin de la réalisation de soi.

Mais c'est en Europe qu'on « fait du Yoga », ce n'est pas en Inde. Pour les Occidentaux, il s'agit d'une sorte de gymnastique respiratoire, d'un exercice popularisé depuis longtemps, dont les bienfaits peuvent être sensibles – si on sait se méfier de ces pseudo-professeurs qui aujourd'hui prolifèrent après avoir accomplis 200 heures de yoga dans un ashram, qui à la fin de leur séjour, se font délivre un diplôme leur permettant d'exercer cette profession, activité apparemment très lucrative à Rishikesh.

En Inde, lorsque qu'on aborde le sujet et que l'on disserte sur le mot « yoga » on se trouve en face d'un système de pensée et d'une manière de vivre qui, sauf cas d'exception, pour nous Occidentaux sont impénétrables, et cela d'autant plus que, là comme ailleurs, la tradition indienne est morcelée, fuyante, presque insaisissable. Quelle est la juste école ? Où trouver le bon guru ? Questions aux mille réponses, donc questions sans réponses.

Il y a beaucoup d'écoles de Yoga à Rishikesh, et pour le novice il est très difficile de séparer le bon grain de l'ivraie, mais ici on pense plus au business qu'à l'élévation de l'esprit.

X

HARI ÔM INDIA - 9 - L'enfant et le paquet de chips

LES ENFANTS TRAVAILLEURS

Il y a 472 millions d'enfants âgés de moins de 18 ans en Inde, ce qui représente 39% de la population globale du pays. Un large pourcentage, 29% de ce chiffre, représente les enfants âgés entre 0 et 6 ans. De plus, 73% des enfants en Inde vivant en zones rurales, ont souvent un accès limité aux besoins fondamentaux tels que la nutrition, les soins de santé, l'éducation et la protection sociale. Ces enfants indiens continuent à faire face aux conditions les plus rudes comparé au reste du monde avec des taux de malnutrition très élevés, du travail et de la mendicité forcée dont je suis confronté tous les jours, et des maladies infantiles telles que la maladie diarrhéique.

Ce qui est problématique, c'est que sur ces 472 millions d'enfants indiens, 60 millions sont obligés de travailler, dont 10 millions en servitude. Selon les Nations Unies, le travail des enfants représente 20 % du produit intérieur brut de l'Inde, ce qui fait le plus grand marché de main d'œuvre enfantine au monde. On comprend pourquoi les politiques ne se pressent pas d'enrayer cette traite enfantine. La pauvreté est la cause principale du travail des enfants, beaucoup cherchent à subvenir à leurs besoins vitaux mais surtout ils représentent une main d'œuvre docile et lucrative. Les enfants pour la plupart travaillent sans vrai salaire, sans contrat, sans droits et effectuent des journées de travail de 15 heures et plus. Ces travailleurs bon marché on les trouve dans l'industrie, l'agriculture, les briqueteries, les manufactures (notamment de tissage) ou encore vendeurs de rue, domestiques, cireur de chaussure, etc...

Il faut rappeler que le travail des enfants est interdit en Inde depuis 1986, mais la loi est peu respectée dans ce pays où les scandales de corruption se suivent et ne se ressemble que par leur ampleur. Nous vivons vraiment dans un monde d'hypocrites où les saligauds règnent en maître.

X

HARI ÔM INDIA - 10 - Celui-là, il prépare un sale coup

LE BASILIC SACRÉ, LA DIVINITÉ FAIT PLANTE

En ces temps de stress dus à une menace invisible, il est bon de se replonger dans ces médecines ancestrales vieilles de 5000 ans. En Inde, il est une plante qui soulage doublement notre organisme : et de la pression psychologique et de la pression physique que font peser les menaces bactériennes et toxiques de notre environnement. Cette plante c'est le basilic, plus précisément son proche cousin, le basilic sacré (Ocinum sanctum) ou plus connu en Inde sous le nom de tulsi. Cette plante, originaire d'Inde est appelé la reine des herbes.

La tradition indienne ne manque pas de noms pour évoquer les vertus médicinales du tulsi : « l'incomparable », « la mère-médecine de la nature », etc. Les propriétés du tulsi font qu'il tient une place centrale dans certaines formes de spiritualités hindoue.
Le respect qui l'entoure est tel qu'on ne le consomme qu'en tant que remède, à part des repas. Et le pire sacrilège que l'on puisse commettre à son égard est de le manger en même temps que de la viande.

Si la réputation du basilic sacré ou tulsi est si grande, c'est parce que ses vertus sont très nombreuses et attestées depuis la nuit des temps. Une abondante littérature en témoigne : il permet de purifier, de clarifier, d'alléger notre corps et notre esprit.
C'est ce qui en fait une plante tout à fait indiquée contre les méfaits de notre mode de vie moderne, car le tulsi donne la force à notre esprit de résister au stress sous toutes ses formes.
Il est tout aussi efficace sur le corps : de nombreuses études attestent de son pouvoir détoxifiant, anti-infectieux et anti-inflammatoire.

En ce moment, j'attends juste que l'électricité revienne pour me faire une bonne tisane de tulsi (depuis bientôt deux heures on est privé de courant). C'est un bon moyen de protéger son corps contre tous ces germes, microbes, protiste, thallophyte, vibrion qui nous menacent.

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Un curieux virus habite cette voiture !!

X

Exposition RED for executive women de Gaël Dupret.

X

Aucune terrasse de café ouverte, mais arrivée d'une nouvelle diplômée d'origine asiatique semble-t-il.

X

Où nous conduisent les mesures musclées contre la menace du virus?

X

Faire des courses au temps du virus, isolement généralisé.

X

Confinement 02 : Certains ont trouvé un moyen de déclarer leur flamme à distance...Mais ils se sont vite éloignés pour ne pas être repérés. Tout est affaire de distance.......

X

Seul, aucune circulation...

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Un bout d'chou?

X

Vélos endiablés

X

"Quel soleil faut-il que je suive, celui qui part ou celui qui arrive?"

X

"Il y a plusieurs manières de se tuer. L'une est d'accepter absurdement de vivre"

X

Exercice de confinement avec Toulouse

X

Plantes à l'eau.

X

Mur de la maison d'en face

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


X

Fragile habitat

X

Blaze noir

X

Lumière bleue

X

Deux regardant dans

X

Encaje y verde

ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020


ve 13.03.2020
sa 14.03.2020
di 15.03.2020
lu 16.03.2020
ma 17.03.2020
me 18.03.2020
je 19.03.2020